27 juillet 2022
Le natif de Saint-Aimé lance un quatrième album avec son groupe Forestare
Alexandre Éthier explore l’univers de la musique classique française
Par: Jean-Philippe Morin

Alexandre Éthier est fier du chemin parcouru par Forestare depuis 20 ans. Photo Jean-Charles Labarre

L’album Douze guitares à Paris est disponible sur toutes les plateformes d’écoute. Photo gracieuseté

Avec leur nouvel album Douze guitares à Paris, paru le 15 juillet dernier, Alexandre Éthier et son groupe Forestare avaient envie d’explorer la musique française. « Je voulais redonner à la France qui m’a tellement bien accueilli », révèle le natif de Saint-Aimé.

Publicité
Activer le son

Forestare, un ensemble de 12 guitares classiques et d’une contrebasse, a été fondé par Alexandre Éthier il y a 20 ans. Ce quatrième album, créé six ans après le dernier, est différent des trois autres lancés en 2007, 2012 et 2016, mais on y retrouvera tout de même la couleur du groupe.

« C’est une musique hyper rafraîchissante, lance l’artiste de 44 ans au bout du fil. C’est un son qu’on n’a jamais entendu avant. On est les seuls au monde à avoir 12 guitaristes classiques et un contrebassiste. Cet album, c’est l’aboutissement de 20 ans d’efforts. Nos guitaristes, ce sont les meilleurs dans le domaine, c’est vraiment accrocheur comme musique. »

Forestare a passé une semaine en résidence à la Maison de la musique de Sorel-Tracy l’an dernier avant d’enregistrer l’album au Domaine Forget de Charlevoix, en septembre 2021. En raison de la pandémie et de plusieurs autres circonstances, ce projet qui devait voir le jour en 2019 a finalement été lancé le 15 juillet 2022. « C’est rare de voir ça, presqu’un an entre l’enregistrement et le lancement… On avait hâte de le faire entendre au public! », insiste Alexandre Éthier.

Un des buts, en lançant un tel album, est de rejoindre le plus grand public possible. « Ce n’est pas difficile à écouter. Souvent, la musique classique, ça peut être long, mais celle-ci, elle te tient sur le bout de ta chaise. C’est contemporain, pas « comprend pas rien« (rires). Il y a des éléments croustillants pour l’oreille. Même les enfants adorent ça », admet-il.

L’album se veut donc un hommage à la musique française, alors que des œuvres des maîtres impressionnistes Claude Debussy et Maurice Ravel ont été revisitées aux couleurs de Forestare.

Le compositeur français et ami d’Alexandre Éthier, Arnaud Dumond, a également composé deux chansons qui s’y retrouvent, dont une qui s’intitule Lumières sur le Saint-Laurent. Elle a été créée après une balade en bateau dans les îles de Sorel. On y retrouve entre autres un long solo de guitare électrique, ce qui fait contraste avec la musique classique traditionnelle.

L’autre chanson d’Arnaud Dumond, intitulée Allegro barbaro, est un « feu d’artifice » de guitaristes dans un style mélangeant les musiques espagnoles, sud-américaines et flamenco.

Vingt ans de succès

Au retour d’une tournée à Toulouse où il assumait la première partie de son ami Richard Desjardins, Alexandre Éthier a fondé Forestare, en septembre 2002. L’ensemble de 12 guitares classiques et une contrebasse compte plus de 200 concerts à sa feuille de route, plusieurs participations à des festivals internationaux et est récipiendaire, entre autres, du Félix de l’album instrumental de l’année en 2007. Le groupe a aussi créé près de 50 œuvres originales et en a adapté une centaine d’autres, en plus d’avoir créé le plus grand répertoire de musique pour orchestre de guitares au monde.

Selon Alexandre Éthier, qui réside à nouveau dans la région de Sorel-Tracy depuis décembre 2020, l’énergie du groupe fait en sorte qu’il connaît autant de succès. « On a une énergie que d’autres ensembles classiques n’ont pas. Tu viens à nos concerts, tu peux chanter! C’est un peu comme du rock », ricane-t-il.

Des 12 guitaristes, huit sont avec Forestare depuis ses débuts. « Et les autres, ils sont avec le groupe depuis cinq ans minimum. C’est aussi une de nos forces, on est soudés et on y croit », conclut-il.

Le dimanche 24 juillet, à la Maison symphonique de Montréal, Forestare s’occupait de la musique pour le spectacle du poète David Goudreault dans le cadre du festival Juste pour rire. Le 14 août, Forestare et le Nouvel Ensemble Moderne (NEM) donneront un spectacle à la Grande bibliothèque de Montréal dans le cadre du Festival international Présence autochtone. Puis du 20 au 21 août, Alexandre Éthier et sa bande feront partie de la Grande nuit de la poésie à Saint-Venant-de-Paquette, où ils feront un spectacle d’une heure tout en jouant de la musique pendant la nuit. Une tournée européenne est également dans les cartons pour cet automne.

image