21 septembre 2022
Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ)
Alexis Cournoyer se taille une place avec les Sea Dogs de Saint-John
Par: Alexandre Brouillard

Alexis Cournoyer jouera avec les Sea Dogs de Saint-John en 2022-2023. Photo James West

Le hockeyeur sorelois Alexis Cournoyer a fait preuve de résilience pour atteindre la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Trois ans après s’être fait repêcher en sixième ronde par les Voltigeurs de Drummondville, il s’est finalement taillé une place cette saison avec les Sea Dogs de Saint-John.

Publicité
Activer le son

Après une saison satisfaisante en 2019-2020 avec les Gaulois de Saint-Hyacinthe dans la Ligue de développement du hockey M18 AAA, Alexis Cournoyer avait été sélectionné par les Voltigeurs, qui entamaient une période de reconstruction. Excité à l’idée d’enfiler l’uniforme des fantassins, le jeune homme de 19 ans était loin de se douter qu’il se ferait une niche dans le circuit Courteau seulement en 2022 avec les Sea Dogs.

« À 17 ans, après m’être fait repêcher, je n’ai pas joué au hockey à cause de la pandémie. J’ai été appelé à pratiquer avec les Voltigeurs durant les séries, mais je n’avais pas le rythme. Les gars avaient disputé une trentaine de matchs, mais moi, j’avais à peine touché la glace », relate le jeune homme avec émotion.

Lors de la saison suivante, après s’être fait couper du camp drummondvillois, Alexis s’est rapporté aux Rapids de Grand Falls dans la Ligue maritime de hockey junior A (MJAHL). « J’avais demandé plusieurs trades aux Voltigeurs, mais ça n’avait pas fonctionné », confie-t-il.

En 29 matchs au Nouveau-Brunswick, le Sorelois avait amassé 23 points. Une cadence offensive qui a retenu l’attention de l’état-major des Sea Dogs, qui venait tout juste de soulever la Coupe Memorial, marquant ainsi le début d’une reconstruction.

« Cet été, Drummondville m’a prêté au Sea Dogs. Je suis allé au camp d’entraînement sans attente, mais ç’a vraiment bien été et les coachs m’ont fait confiance. Ils m’ont finalement confirmé que je serai de l’équipe cette saison », relate le hockeyeur avec enthousiasme.

Résilience et persévérance

Malgré les nombreuses embûches qu’il a rencontrées sur son chemin vers la LHJMQ, Alexis Cournoyer continue de regarder vers l’avant. « Jouer Junior A m’a permis de prendre confiance, confie-t-il. Ça m’a permis d’atteindre la LHJMQ. »

Il admet toutefois qu’à un certain moment, ses espoirs d’atteindre le circuit Courteau étaient presque disparus. « Quand j’ai été coupé à 18 ans du camp des Voltigeurs, j’ai arrêté d’y penser. Mais maintenant, je veux jouer à 19 et 20 ans dans la Ligue », soutient Alexis.

À l’aube d’une nouvelle aventure, le joueur de centre est heureux à l’idée d’évoluer pour Saint-John. « C’est une bonne concession, avance-t-il. Il y a encore de bons vétérans, et honnêtement, je crois qu’après Noël, je pourrai avoir de plus grandes responsabilités offensives. »

Le Sorelois ne se met pas trop de pression pour la prochaine saison. Il souhaite seulement démontrer ses capacités à jouer dans les trois zones. « Je veux juste bien faire et les points suivront », conclut-il.

Par ailleurs, Alexis Cournoyer n’aura finalement pas la chance d’évoluer avec son bon ami sorelois Alpha Barry qui avait été acquis des Tigres de Victoriaville au mois d’août par les Sea Dogs. Ce dernier a été libéré par l’équipe la semaine dernière.

image