16 novembre 2022
La Ligue canadienne de football maintenant dans la mire du Sorelois
Anthony Vandal nommé sur l’équipe d’étoiles pour une troisième saison de suite
Par: Jean-Philippe Morin

Anthony Vandal ne vise rien de moins que les rangs professionnels dans la Ligue canadienne de football l’an prochain, après avoir été nommé sur l’équipe d’étoiles du RSEQ pendant trois saisons consécutives. Photo Marilou Pilote – Agence Commchezsoi

Le Sorelois Anthony Vandal a poursuivi sa domination à sa dernière saison avec le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke. Le joueur de ligne offensive a été, pour une troisième saison consécutive, nommé sur l’équipe d’étoiles du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), ce qui le motive au plus haut point pour faire le saut chez les professionnels dans quelques mois.

Publicité
Activer le son

Après avoir été nommé recrue offensive de l’année à sa première saison en 2018, le Sorelois a continué de faire écarquiller les yeux en étant nommé sur l’équipe d’étoiles les trois saisons suivantes, soit en 2019, 2021 et cette année. Rappelons qu’en 2020, la saison universitaire a été annulée en raison de la pandémie.

« C’est une belle reconnaissance, surtout d’avoir reçu [ce titre] pendant trois saisons consécutives. Ce sont les coachs adverses qui se rassemblent et votent. Ils regardent beaucoup de vidéos des matchs et ont une bonne idée de ce que les joueurs apportent en fonction de leur position, donc c’est un très bel honneur. Ça me met dans une belle position pour le futur », commente le bloqueur à droite.

Alors qu’il a déjà terminé son baccalauréat en administration/ressources humaines et qu’il terminera sa maîtrise en intervention et changement organisationnel cet hiver, Anthony Vandal se concentre maintenant sur la prochaine étape, soit d’accéder à la Ligue canadienne de football (LCF). Dès cette semaine, le Sorelois recommence l’entraînement en vue du camp d’évaluation qui aura lieu en mars 2023. Ensuite, le repêchage suivra en mai et la saison de la LCF commencera en juin.

« Ça va aller très vite, donc je dois être prêt. Mon agent m’a dit qu’on est en bonne position [pour se faire repêcher], mais il reste encore beaucoup de travail à faire d’ici là. Je ne veux pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué », avance prudemment Anthony.

Rappelons que le Sorelois de 24 ans a participé, en mai dernier, au Défi Est-Ouest à Hamilton, en Ontario. Cet événement regroupait les meilleurs espoirs du repêchage de la LCF en 2023.

Une défaite crève-cœur face aux Carabins

Après avoir causé la surprise en défaisant les Carabins de l’Université de Montréal deux semaines auparavant lors du dernier match de la saison régulière, le Vert & Or débordait de confiance en sachant qu’ils devaient les rencontrer en demi-finale des séries du RSEQ. Le résultat a toutefois été différent pour les Sherbrookois, qui se sont inclinés 23-15 contre les champions en titre de la Coupe Dunsmore.

« On était gonflés à bloc! On venait de gagner contre eux, donc on savait qu’on pouvait les battre. La différence avec l’autre partie, c’est qu’on n’a pas saisi nos opportunités. On a encore très bien joué en défensive, mais en attaque, on n’a pas été capable d’aller chercher de gros jeux pour nous propulser. De notre côté, à la ligne offensive, je crois qu’on aurait pu mieux instaurer le jeu au sol », analyse Anthony Vandal.

« C’est plate qu’au niveau de l’équipe, on ne soit pas allé jusqu’au bout. Je suis un gars qui regarde vers l’avant et j’ai hâte au prochain défi », conclut-il.

image