21 décembre 2021
Augmentation de moins de 2 % du compte de taxes des résidents de Sorel-Tracy en 2022
Par: Alexandre Brouillard

Le conseil de Ville de Sorel-Tracy a présenté un budget équilibré caractérisé par une hausse du compte de taxes d’un peu moins de 2 %. Photo gracieuseté

Le conseil municipal de Sorel-Tracy a adopté à l’unanimité, le 13 décembre dernier, son budget pour l’année 2022. Après un gel des taxes en 2021, les élus ont décidé d’augmenter d’un peu moins de 2 % le compte de taxes des résidents de Sorel-Tracy, ce qui est inférieur à l’augmentation du coût de la vie observée au Québec dans les derniers mois.

Publicité
Activer le son

Évaluant le prix de la maison moyenne à 191 613 $, le compte de taxes pour cette maison moyenne située à Sorel sera de 2454,43 $ en 2022, soit une hausse de 32,03 $ (1,31 %). La même maison située à Tracy devra payer 2484,74 $ en 2022, soit une hausse de 48,52 $ (1,99 %). Les deux taux seront au même niveau dès le prochain budget.

Parmi les services qui apparaissent sur le compte de taxes (eau, réfection du réseau routier, etc.), seul le montant relié aux matières résiduelles a augmenté, passant de 125 $ en 2021 à 135 $ en 2022.

« Pour cet exercice budgétaire, nous avons travaillé afin de trouver un juste équilibre entre notre volonté de poursuivre un maximum de projets et la hausse des coûts fixes de nos opérations. Nous avons rigoureusement évalué les différentes options afin de proposer un budget équilibré qui mise sur le maintien de la qualité de vie des citoyens », explique le maire de la Ville de Sorel-Tracy, Serge Péloquin.

Fonctionnement du budget 2022

En 2022, les revenus du budget de fonctionnement de la Ville devraient atteindre 64,5 M$, une hausse de 2,1 M$ (3,4 %) par rapport au budget de l’an dernier. Concernant les dépenses, la Ville prévoit qu’elles seront de 67,6 M$, soit une hausse de 1,9 M$ (3,1 %). Le conseil municipal a donc affecté une partie de ses excédents accumulés des dernières années pour répondre à l’obligation de présenter un budget équilibré.

Pour ce qui est des revenus en 2022, 75 % seront issus des taxes, 10 % des services rendus, 7 % des compensations tenant lieu de taxes et les 8 % de dépenses restantes seront issues de transferts et d’autres revenus.

Concernant les dépenses, 37 % seront consacrées à la rémunération et aux charges sociales, 31 % iront dans les biens et services, 16 % dans les contributions à des organismes, 13 % dans l’amortissement, 2 % en frais de financement et 1 % sera relié à d’autres dépenses variées.

Lors de la séance, M. Péloquin a présenté quelques projets pour l’année à venir, soit l’inauguration du terrain synthétique aux abords de l’école secondaire Bernard-Gariépy (ESBG), l’avancement des étapes pour le complexe aquatique, le réaménagement du parc Monseigneur-Nadeau et même la tenue d’une compétition d’envergure nationale au nouveau parc de planches à roulettes.

« En 2022, nous continuerons notamment nos démarches pour la relance du centre-ville, nous mettrons sur pied une nouvelle politique de l’arbre et resserrerons notre politique environnementale », précise le maire.

Répartition de chaque dollar en 2022

Sur chaque dollar investi en 2022, 24 cents serviront à des fins de loisirs, sports et culture. Puis, 20 cents seront consacrées à la sécurité publique, pour la Sûreté du Québec (SQ) ainsi que pour le Service de protection et d’intervention d’urgence. Ensuite, 15 cents iront à l’hygiène du milieu et 14 cents iront aux activités de transports. Enfin, 27 cents seront dédiées à l’administration générale, au service de la dette, à l’urbanisme, au génie, au logement social et aux immobilisations payées comptant.

Pour Serge Péloquin, la Ville « est sensible à la situation économique actuelle au Québec et notre budget 2022 tient compte de cette réalité ».

image