11 janvier 2022
Axel Lévesque, le bébé de l’année 2022 de l’Hôtel-Dieu de Sorel
Par: Jean-Philippe Morin

Le bébé de l’année à l’Hôtel-Dieu de Sorel est un garçon en parfaite santé, né le 4 janvier. Photothèque | Les 2 Rives ©

Axel Lévesque est né le 4 janvier, à 8 h 45, à l’Hôtel-Dieu de Sorel, ce qui en fait le bébé de l’année à Sorel-Tracy.

Publicité
Activer le son

Les parents Lauriane Larue et Mathieu Lévesque sont comblés. « J’ai su qu’on avait le bébé de l’année quand on nous a écrit pour votre entrevue! », lance la mère de 29 ans.

En effet, il est plutôt rare qu’un bébé de l’année naisse le 4 janvier. En temps normal, il arrive plus vers le 1er ou le 2 janvier. En raison de la découverture en obstétrique qui a duré jusqu’au 2 janvier au matin, le bébé de l’année aurait même pu naître à Saint-Hyacinthe, ce qui n’est pas arrivé.

Le deuxième enfant du couple, qui mesure 49 centimètres et pèse 3070 grammes (6 lb et 12 oz), se porte à merveille. Le petit garçon est né par césarienne planifiée.

« Il était prévu à cette date puisque la césarienne était planifiée le 4 janvier à 8 h. Il est né 45 minutes plus tard, tout s’est bien déroulé », souligne Lauriane Larue, qui a eu son congé de l’hôpital dès le lendemain de l’accouchement.

Axel a une grande sœur, Mélodie Lévesque, 14 mois, qui est aussi un « bébé COVID ».

« Oui on est habitués vu que c’est notre deuxième, mais il faut rembarquer dans la routine! C’était un peu moins stressant d’accoucher en temps de COVID, je connaissais un peu comment ça marchait. Disons qu’accoucher en octobre 2020 pendant la deuxième vague, c’était encore plus intense », raconte la mère, qui est préposée aux bénéficiaires à l’Hôtel-Dieu de Sorel. Le père, quant à lui, travaille chez Rio Tinto Fer et Titane.

Le couple profitera du confinement en vigueur pour passer des moments en famille et se reposer.

Pour respecter la volonté des parents, aucune photo du bébé de l’année n’a été prise par le journal.

image