1 février 2022
Réouverture à 50 % des salles de spectacle
Azimut diffusion a beaucoup de pain sur la planche
Par: Alexandre Brouillard

Malgré toute la charge de travail pour reconfigurer la salle de spectacle, le directeur général d’Azimut diffusion, Alain Larouche, est heureux de pouvoir accueillir de nouveau le public. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives©

Le directeur général d’Azimut diffusion, Alain Larouche, est heureux de pouvoir rouvrir la salle Georges-Codling à 50 % de sa capacité dès le 7 février prochain. Certains spectacles devront toutefois être reportés en raison de la limite imposée par le gouvernement du Québec.

Publicité
Activer le son

« Je suis heureux de pouvoir rouvrir la salle, mais je dois quand même dire que notre émotion est partagée parce qu’ouvrir à 50 %, c’est beaucoup de travail », affirme d’emblée Alain Larouche.

Lorsque le gouvernement du Québec aura fourni davantage de détails aux salles de spectacle, surtout concernant la distanciation sociale, l’équipe d’Azimut diffusion pourra préparer sa salle de spectacle en conséquence. « On n’a pas encore pris de décision sur notre reconfiguration. On attend les précisions du gouvernement », indique le directeur général.

Alors que plusieurs spectacles se tiendront à la date prévue en février, certains autres devront être retardés. « Quelques spectacles devront malheureusement être retardés parce qu’on ne peut pas les présenter à 50 %. Les autres spectacles prévus dans les prochaines semaines pourront être présentés comme prévu avec la nouvelle configuration », explique M. Larouche.

L’équipe d’Azimut diffusion a déjà annoncé le report de plusieurs représentations prévues en février, dont celles de Dominic Paquet (repoussées aux 1er et 2 septembre) et de Luce Dufault (repoussée au 18 juin). « On devra aussi voir ce qu’on fait avec le spectacle de Sylvain Cossette prévu le 25 février. On va se donner une marge de manœuvre et prendre une décision deux semaines avant l’événement pour voir ce qu’on fait », conclut Alain Larouche.

image