22 novembre 2022
Lancement de la programmation hiver-printemps 2023
Azimut diffusion propose des spectacles diversifiés
Par: Rachel Gauthier

Hedwig et le Pouce en Furie, où joue l’interprète Benoît McGinnis et la Soreloise Elisabeth Gauthier Pelletier, est une pièce de théâtre qui met de l’avant une chanteuse allemande personnifiée par un homme. Photo Cindy Boyce et Marie des neiges Magnan

Christine Morency présente son spectacle d’humour Grâce. Photo gracieuseté

Johnny Pilgrim fait revivre sur scène l’œuvre de Tex Lecor. Photo gracieuseté

Le lancement de la programmation hiver-printemps 2023 d’Azimut diffusion s’est tenu le 16 novembre dernier à la salle Georges-Codling du Marché des arts Desjardins. La programmation de 46 spectacles explore différentes avenues musicales dans le but de séduire de nouveaux publics.

Publicité
Activer le son

Le directeur général et artistique d’Azimut diffusion, Alain Larouche, dévoile avec fierté sa programmation pluridisciplinaire. Ce dernier se fait un devoir de mettre de l’avant sur scène du théâtre, de la danse, de l’art de la parole, de la chanson francophone ou anglophone, des spectacles pour enfants, du cirque, de l’humour ainsi que de la musique classique, contemporaine, blues ou jazz.

« Cette année, on a une belle programmation très diversifiée. On essaie d’être équilibré. […] On essaie d’avoir des artistes de différents horizons. Un des mandats qu’on a aussi, c’est la découverte. On a des séries [de spectacles] qui portent seulement sur de nouveaux artistes, sur des artistes méconnus ou sur des gens qui font des retours [sur scène] », s’exclame-t-il.

D’ailleurs, M. Larouche souligne l’ouverture de sa programmation sur la musique country avec quatre artistes : Patrick Norman (14 avril), Paul Daraîche (11 mars), Annie Duguay (30 mars) et Phil G. Smith (6 avril). « C’est une découverte pour moi. […] Il y a un large public pour la musique country et je veux les faire entrer ici dans la salle Georges-Codling », lance-t-il.

Les sept coups de cœur du directeur général

Luc de Larochellière (10 février), un artiste établi dans la chanson francophone, offre une proposition artistique intitulée Rhapsodie lavalloise, où se retrouve « une musicalité et une poésie urbaine ».

Christine Morency (12 mai), « une étoile filante » dans le domaine de l’humour, présente son spectacle Grâce. M. Larouche est fébrile de voir sur scène cette artiste à l’humour « qui rentre dedans ».

Dans le cadre d’une soirée Les jeudis d’Azimut, le Québécois Johnny Pilgrim (4 mai), qui fait carrière aux États-Unis, explore le répertoire des chansons de Tex Lecor, un auteur-compositeur-interprète et peintre québécois. « C’est vraiment transcendant! », souligne-t-il.

La compagnie Yvann Alexandre (10 mars), une troupe française de danse contemporaine, présentera un spectacle que M. Larouche qualifie de « pari audacieux ». Ce spectacle s’inscrit dans la lignée des découvertes artistiques. « Ce n’est pas parce que tu es en région que tu n’as pas accès à ça. […] Les gens qui s’intéressent à la danse, ils vont avoir l’opportunité de venir voir de la danse contemporaine », ajoute-t-il.

Encore en humour, Fabien Cloutier (4 février), « un créateur de tout acabit », présente son one-man-show Délicat. Cet humoriste « dit les choses franchement, pis il n’a pas peur de brasser les gens tout en restant avec une certaine finesse », signale le directeur général d’Azimut.

Hedwig et le Pouce en Furie (22 avril) est une pièce de théâtre qui « déménage ». Elle met en scène le milieu de la drag à Berlin avant la chute du mur. Avec Benoît McGinnis comme interprète, le directeur général raconte que « ça te permet de vivre de l’intérieur un personnage à mi-chemin dans sa sexualité qui est homme-femme avec tous les tumultes qu’il vit. » Elisabeth Gauthier Pelletier, d’origine soreloise, joue notamment dans cette pièce de théâtre.

Il termine en nommant Laurent Paquin (2 juin), « monument de l’humour », qui est un incontournable à ses yeux.

Plusieurs autres spectacles

Dans le domaine de la chanson, des grands noms fouleront la scène de la salle Georges-Colding, dont Louis-Jean Cormier (21 janvier), Tire le coyote (17 février), Les sœurs Boulay (24 mars), Bleu Jeans Bleu (21 avril) et Les Trois Accords (6 mai).

Le volet humoristique présentera en tout dix spectacles, entre autres Billy Tellier (20 janvier), Virginie Fortin (24 février) et Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques (31 mars).

La programmation accueille trois pièces de théâtre, dont Mononk Jules (17 mars) et Frida Kahlo correspondance (20 mai).

Les classiques sont de retour. Les jeudis d’Azimut proposent neuf spectacles alors que Les p’tits dimanches ensoleillés en proposent trois.

Pour le jeune public, deux spectacles seront offerts : Ari Cui Cui et les patins magiques (12 février) ainsi que Les illusionnistes (1er mars).

La programmation complète se trouve sur le site Internet d’Azimut diffusion au https://www.azimutdiffusion.com/programmation/.

image