21 octobre 2021
En poste depuis plus d’un mois à la MRC de Pierre-De Saurel
Beritan Oerde dans l’action pour favoriser l’immigration
Par: Jean-Philippe Morin

La nouvelle chargée de projet à l’immigration de la MRC de Pierre-De Saurel, Beritan Oerde. Photo gracieuseté

Embauchée comme chargée de projet à l’immigration vers la fin août à la MRC de Pierre-De Saurel, Beritan Oerde veut faire partie de la solution afin de contrer la pénurie de main-d’œuvre qui sévit dans la région.

Publicité
Activer le son

Diplômée en sciences politiques à l’Université de Concordia et en sociologie à l’Université de Montréal, Mme Oerde s’y connaît en immigration, elle qui a notamment travaillé pour la Fondation Kurde du Québec. Trilingue, elle a entre autres aidé de jeunes immigrants kurdes pour leur recherche d’emploi.

Comme chargée de projet à l’immigration, son rôle se divise en deux volets, soit créer un comité de pilotage composé de plusieurs intervenants de la région spécialisés en immigration, puis monter un plan d’action visant à identifier les enjeux en matière d’attraction, d’intégration citoyenne, d’établissement durable et de pleine participation des personnes immigrantes et des minorités ethnoculturelles.

Déjà, le comité de pilotage a été formé. D’autres membres pourraient s’y ajouter, mais il est présentement composé de Mégane Hennequin, directrice diversité et inclusion à L’Orienthèque, de Laurianne Smolla, enseignante responsable de la francisation en entreprise au Centre de services scolaire (CSS) de Sorel-Tracy, de Mario Fortin, représentant du Chantier d’attraction de la main-d’œuvre, de Jacinthe Parent et Irina Oprea, de Place aux jeunes et du CJE de Pierre-De Saurel, de Lucien Audet, du ministère de l’Immigration, Francisation et Intégration du Québec, d’Antoine De Tilly-Laberge, de Développement économique Pierre-De Saurel et de Karine Généreux, coordonnatrice des services éducatifs au CSS de Sorel-Tracy.

Un plan d’action d’ici février

« Une première réunion du comité de pilotage est prévue en novembre, mais on veut se rencontrer au moins trois fois d’ici la remise du plan d’action en février. […] Le but, entre partenaires, est de dresser un portrait de la région. On veut identifier les défis pour ensuite s’y attaquer et c’est tous ensemble qu’on peut le faire. À partir de ce portrait, on produit le plan d’action pour agir concrètement », explique Beritan Oerde.

La chargée de projet devra, à travers ce plan d’action, sensibiliser non seulement les employeurs, mais aussi les municipalités aux bienfaits de l’immigration.

« Une fois que ce plan d’action sera approuvé, on va pouvoir le mettre en pratique. Par exemple, on peut créer un forum avec le comité, des conférences devant des municipalités ou des entreprises, etc. On va s’inspirer de régions qui ont réalisé de bons coups en ce sens, comme la MRC des Maskoutains qui a vu sa population immigrante augmenter », souligne Mme Oerde.

Une aide financière de 80 351,25 $ avait été octroyée à la MRC de Pierre-De Saurel par le gouvernement du Québec pour l’embauche d’une ressource, en l’occurrence Beritan Oerde, et la confection d’un plan d’action. La MRC a ajouté, à ce montant, 26 783,75 $, ce qui porte le total à 107 135 $. Une fois le plan d’action complété, d’autres sommes importantes sont prévues à la fois par Québec et la MRC pour mettre en place des actions.

À la MRC de Pierre-De Saurel, l’équipe assure que ce plan se soldera par des gestes concrets pour aider à contrer la pénurie de main-d’œuvre. « Notre rôle comme MRC, c’est de créer un environnement favorable pour non seulement intégrer les immigrants, mais pour les garder. C’est pour ça qu’on travaille avec les municipalités, les employés et les employeurs. Chaque immigrant a une réalité différente », conclut la coordonnatrice aux communications de la MRC, Josée-Ann Bergeron.

image