24 janvier 2023
Course ovale de motoneige dans la catégorie Pro Champ
Danick Lambert sacré champion du monde!
Par: Jean-Philippe Morin

Danick Lambert était tout sourire après avoir obtenu son titre de champion du monde au Wisconsin, le 22 janvier. Photo gracieuseté

Danick Lambert n’arrive pas encore à y croire. À peine 24 heures après sa victoire en course ovale de motoneige à Eagle River, au Wisconsin, le Sorelois flotte toujours sur un nuage, lui qui est le nouveau champion du monde dans la catégorie la plus relevée, le Pro Champ.

Publicité
Activer le son

Danick Lambert pilote avec l’équipe ontarienne Weatherill Racing depuis 2017. « Je ne le réalise pas encore, aborde le nouveau champion. Je suis tout à l’envers! J’ai vécu de grosses émotions hier [le dimanche 22 janvier]. Je suis super fier de mon équipe, qui a travaillé très fort sur la machine. C’est mon premier podium en Pro Champ, c’est vraiment un bel accomplissement pour moi et mon équipe. »

La pluie verglaçante a toutefois failli lui jouer des tours. La course en Pro Champ était sa dernière de la journée. « Il y avait de la pluie verglaçante. La piste était horrible, il y avait des bouts de terre puisqu’il manquait de neige. Mon équipe m’a même demandé si j’étais sûr de vouloir courser parce que c’était très dangereux. Finalement, j’ai bien fait d’y aller! », lance-t-il en riant.

Son expérience lui a servi lors de cette course ultime. Au dernier tour, il est parvenu à dépasser celui qui était premier pour rafler les grands honneurs. Or, la visibilité était quasi nulle.

« Je course toujours avec des lunettes et une visière. Quand ma visière est mouillée, je peux l’essuyer pendant la course, mais comme c’était de la pluie verglaçante, ma visière était gelée. J’ai donc dû enlever la visière après trois tours et courser avec mes lunettes pour les deux tours restants. Je me suis fait asperger dans les lunettes par un adversaire, alors dans le dernier tour, je ne voyais plus rien. Je voyais le flagman un peu embrouillé qui faisait aller le drapeau plus vite qu’à l’habitude, je voyais un photographe, alors je me disais que c’était vraiment le dernier tour! Quand j’ai enlevé mes lunettes et j’ai vu le monde crier, j’ai crié aussi! Mais une chance qu’il n’y avait pas six tours… », décrit le pilote sorelois.

Quatre podiums en deux week-ends

Au cours du même week-end, Danick Lambert a réalisé plusieurs bonnes courses. Le samedi, toujours en Pro Champ, il s’est qualifié cinquième parmi les 25 bolides à prendre part aux qualifications, ce qui était déjà un exploit en soi, selon Danick Lambert. Pour ce qui est de la course, un morceau de sa motoneige s’est détaché au premier tour en raison des mauvaises conditions, ce qui l’a fait terminer au neuvième rang.

Dans une autre catégorie, le Prolite, le Sorelois a remporté la finale après s’être qualifié au troisième rang. Ce sont donc deux victoires dans deux catégories différentes qui ont été remportées par le jeune pilote. Danick Lambert a aussi terminé quatrième sur 28 en Formula 500 lors de cette fin de semaine.

Le week-end précédent, le Sorelois était également à Eagle River, au Wisconsin, pour piloter avec une autre motoneige avec l’équipe de Chet Hooper. En Formula 500, il est parvenu à se hisser sur le podium à deux reprises en trois finales, terminant chaque fois troisième. Il a aussi obtenu une sixième place dans la troisième course.

De plus, il a vécu une belle expérience en se qualifiant parmi les 36 premiers sur 60 pilotes en Championnat du monde, ce qui lui a permis de réaliser les qualifications. Il a toutefois été éliminé en quart de finale et il n’a pu participer à la finale de ce prestigieux championnat avec l’équipe Hooper.

Ses prochaines courses auront lieu au cours des prochaines fins de semaine à Wausau au Wisconsin, à Eganville en Ontario et à Valcourt au Québec.

image