19 octobre 2021
Campagne 2021-2023 de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel
Déjà plus de 860 000 $ amassés pour l’acquisition d’un appareil IRM
Par: Alexandre Brouillard

Les présidents d’honneur, des gens du CISSSME, des élus et des donateurs s’étaient réunis à l’Annexe le 13 octobre dernier pour le lancement de la campagne 2021-2023 de la Fondation Hôtel-Dieu Sorel. Photo Alexandre Brouillard | Les 2 Rives ©

La Fondation Hôtel-Dieu de Sorel a lancé sa campagne de financement 2021-2023, le mercredi 13 octobre dernier, pour le plus grand projet de son histoire : l’acquisition d’un appareil d’imagerie par résonance magnétique (IRM) et le réaménagement de l’unité de médecine nucléaire pour l’hôpital sorelois. À peine la campagne lancée, la Fondation a déjà récolté un peu plus de 860 000 $.

Publicité
Activer le son

Pour les deux prochaines années, l’objectif de la campagne est d’amasser 1,5 M$ pour le financement de l’équipement IRM et pour l’aménagement de l’unité de médecine nucléaire, qui représente un investissement total de 11 150 000 $. Ce projet permettra entre autres d’intégrer des équipements à la fine pointe de la technologie pour améliorer l’expérience des patients ainsi que les services diagnostiques et d’offrir des soins de proximité aux usagers en leur permettant d’avoir accès à ce service dans la région de Sorel-Tracy.

« La Fondation Hôtel-Dieu a l’intention de fournir 1,5 M$ au projet et nous croyons être capables d’amasser cette somme d’ici un an et demi au maximum parce que l’IRM doit être en fonction en avril 2022 », explique Jocelyn Cayer, président du conseil d’administration de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel.

Les présidents d’honneur de la campagne 2021-2023 sont Alain Goulet ainsi que sa femme Madeleine T. Goulet. Accompagnés par leurs trois fils, Jean-Francois, Clément et Paul-André, ils ont déjà allongé 500 000 $ à la Fondation pour cette campagne. Ainsi, depuis 1987, la famille a maintenant donné plus d’un million de dollars à la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel.

« Les gens d’affaires doivent se mobiliser pour laisser une marque dans la région. […] Souvent, on se définit comme donateur anonyme, mais il faut le dire et le montrer quand on fait notre part dans tout ça. Ça crée un effet d’entraînement et je suis persuadé qu’on peut y arriver. J’invite la communauté d’affaires à se mobiliser », signale Alain Goulet.

Parmi les autres donateurs, on retrouve André Lussier de Lussier Dale et Parizeau qui a donné 250 000 $ à la Fondation pour cette campagne. Puis Alain Bourgeois d’A & JL Bourgeois a ajouté 25 000 $ à titre personnel et 25 000 $ au nom de sa compagnie. Finalement, Sylvain Descheneaux a fait de même avec 25 000 $ de ses poches en plus d’un autre 25 000 $ avecsa compagnie Construction Sorel . Ainsi, à peine la campagne lancée, la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel a déjà réuni un peu plus de 860 000 $.

L’apport de l’IRM

L’IRM est une technique d’imagerie sans rayon X qui utilise les champs magnétiques pour produire des images précises des tissus mous du corps humain, tels que le cerveau, l’abdomen, les tumeurs et les muscles. L’Hôtel-Dieu de Sorel était le seul hôpital du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME) à ne pas avoir cet équipement.

« L’IRM sera un outil de plus dans notre arsenal diagnostique. La campagne nous permettra aussi de rendre conforme l’unité de médecine nucléaire. […] Concernant les travaux, nous respectons l’échéancier. On lance bientôt l’appel d’offres pour les plans et devis. L’installation est donc prévue pour avril », indique Martin Cyr, directeur adjoint des services diagnostiques au CISSSME.

Par ailleurs, l’IRM va diminuer les hospitalisations ainsi que le nombre d’examens à l’extérieur parce que beaucoup de patients devaient aller à Saint-Hyacinthe ou même à Longueuil pour recevoir ce service.

Un souper-bénéfice pour contribuer

La campagne de financement se poursuivra le 6 novembre prochain, alors que la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel offrira un souper-bénéfice à domicile. Un souper gastronomique six services du restaurant Le Fougasse sera livré aux participants au coût de 225 $.

« Nous souhaitons amasser 60 000 $ grâce à ce souper. Les personnes qui souhaitent contribuer à notre campagne pourront alors profiter d’un excellent souper entre amis ou en famille », mentionne Nathalie St-Germain, directrice générale de la Fondation Hôtel-Dieu Sorel.

image