3 août 2022
Délit de fuite mortel : le chauffard fait face à la justice
Par: Jean-Philippe Morin

Jonathan Casavant fait face à deux chefs d’accusation, dont un de conduite dangereuse ayant causé la mort d’Alain D’Agostino. Photo tirée de Facebook

La victime Alain Dagostino, 46 ans. Photo tirée de Facebook

Jonathan Casavant, ce chauffard de 43 ans qui a happé un motocycliste avant de prendre la fuite, a été formellement accusé de conduite dangereuse causant la mort et de délit de fuite mortel, le mercredi 3 août, en avant-midi, au palais de justice de Sorel-Tracy.

Publicité
Activer le son

Un autre chef d’accusation de conduite avec les facultés affaiblies pourrait s’ajouter, puisque les policiers pensent qu’il aurait pu conduire sous l’influence de la cocaïne. « L’enquête se poursuit », résume la procureure de la poursuite au dossier, Me Marieke Sabeh.

Cette dernière s’est objectée à la remise en liberté de l’accusé, qui demeurera détenu au moins jusqu’au 29 août, date de son retour en Cour à Sorel-Tracy.

Jonathan Casavant, qui s’est montré émotif lors de sa comparution, est connu des milieux policiers, lui qui a écopé d’une probation de deux ans pour possession de cocaïne et harcèlement en 2017.

Rappel des faits

Jonathan Casavant conduisait un camion de type pick-up le mardi 2 août, peu avant 9 h, sur la route Marie-Victorin dans le secteur Tracy, lorsqu’il a est entré en contact avec un motocycliste à l’intersection de la rue Decelles.

Le conducteur de la moto, Alain Dagostino, 46 ans, est tombé au moment de l’impact. En se relevant, il a enguirlandé l’accusé, et en voyant que ce dernier voulait partir, il s’est accroché à son pick-up, puis a tenté de briser sa vitre en frappant avec son casque de moto. Jonathan Casavant a alors freiné brusquement et Alain D’Agostino a été projeté sur un poteau d’Hydro-Québec sur la rue Béatrice, à plusieurs mètres du premier incident.

Il saignait abondamment et malgré que les paramédics aient tout fait pour le sauver en pratiquant des manœuvres de réanimation, il est décédé.

Après cet incident, Jonathan Casavant a fui les lieux en empruntant le pont Turcotte, en direction de Sorel. Il finalement été appréhendé par les policiers après être entré en contact avec un camion-benne au coin des rues Prince et Provost, en pleine zone de travaux.

Il a été transporté à l’hôpital pour soigner de légères blessures. Un échantillon sanguin a été prélevé, puisqu’on le soupçonnait d’être sous l’effet de la cocaïne.

Une campagne de financement

Une proche d’Alain Dagostino a démarré une campagne de financement sur la plateforme GoFundMe afin d’aider la conjointe du défunt et ses cinq enfants.

« À ta mémoire et ta volonté, j’aimerais pouvoir permettre à ton amoureuse de vivre cette dure épreuve avec un peu plus de légèreté. Je suis persuadée que tu voudrais qu’elle puisse prendre du temps avec ses cinq enfants et qu’elle s’arrête un moment pour reprendre son souffle suite à ton départ », peut-on lire sur le lien « La dernier voyage D’Alain Dagostino » sur le site Web www.gofundme.com.

En date du 8 août, 2080 $ avaient été amassés.

image