22 novembre 2022
Un nouveau programme lancé par Développement économique Pierre-De Saurel
Des entreprises accompagnées vers l’automatisation et la robotisation
Par: Rachel Gauthier

Le 16 novembre, le député de Richelieu Jean-Bernard Émond, le président du CA de DÉPS Yan Parenteau, le directeur général de DÉPS David Plasse et le préfet de la MRC de Pierre-De Saurel Sylvain Dupuis ont souligné le lancement du nouveau programme Entreprise innovante. Photo Rachel Gauthier | Les 2 Rives ©

Développement économique Pierre-De Saurel (DÉPS) a lancé un nouveau programme afin d’aider les entreprises manufacturières et agroalimentaires de la MRC de Pierre-De Saurel à prendre le virage de l’automatisation et de la robotisation.

Publicité
Activer le son

Le 16 novembre dernier, lors de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, le directeur général de DÉPS, David Plasse, a présenté le programme intitulé Entreprise innovante, destiné aux entreprises qui ont plus de trois ans d’existence sur le marché.

« Le programme vise à aider les entreprises de la région, à stabiliser les emplois, et à contrer le manque de main-d’œuvre au sein de leur équipe en leur permettant d’investir en innovation en robotisant, en automatisant et en analysant les processus d’affaires de ces entreprises », a-t-il dévoilé.

En plus de ces objectifs, par le biais de l’innovation et de l’automatisation, DÉPS désire aider les entreprises locales à devenir plus compétitives autant sur plan régional que mondial. Il est important, selon le préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, Sylvain Dupuis, de ne pas voir ce programme comme une volonté de remplacer un employé, mais plutôt comme une volonté de donner à l’employé « un emploi plus valorisé, plus valorisant et peut-être même plus profitable pour l’entreprise ».

« Je pense qu’on a passé par-dessus la perception qu’un robot va voler notre job. Le but, c’est de maintenir les emplois actuels. Si on réussit à remplacer trois ou quatre travailleurs […] par un robot palettiseur ou un bras mécanisé, c’est ça notre but », précise David Plasse.

Le directeur général se dit fier d’être la deuxième région du Québec, après Laval, donc la première en Montérégie, à offrir ce genre d’accompagnement aux entrepreneurs.

Une aide financière jusqu’à 80% du projet

Lorsque questionné au sujet du taux d’aide financière qui serait accordée aux entreprises, David Plasse indique : « On va attacher du financement jusqu’à hauteur de 80 % des projets. Donc, si on fait un scénario, pour un projet d’un million, on va attacher le financement jusqu’à hauteur de 800 000 $. […] On veut que l’entrepreneur mette un 20 %. Pourquoi? C’est qu’on veut qu’il s’engage dans le projet aussi, on veut qu’il ait un engagement moral à ce que ça se passe bien. »

Par ailleurs, des entreprises de la région, dont Portes et Fenêtres Boulet ainsi que la Fonderie Laperle, ont déjà entamé leurs démarches auprès du programme Entreprise innovante.

Pour connaître les critères de sélection des projets admissibles de ce nouveau programme, il faut consulter la Politique de gestion du programme Entreprise innovante qui se trouve sur le site Internet du DÉPS au https://depsregion.com.

image