6 mai 2022
20e anniversaire de L’Orienthèque
Des services adaptés aux nouvelles réalités du monde du travail
Par: Deux Rives

Depuis 20 ans, L'Orienthèque est visible dans les salons de l'emploi et ailleurs afin de faire valoir ses services. Photo gracieuseté

Par la rédaction

Comme le marché du travail, L’Orienthèque a beaucoup évolué dans les dernières années. À l’heure actuelle, le milieu de l’emploi présente de nombreux défis, mais l’organisme est prêt à faire face à tous les changements afin de répondre aux nouveaux besoins des chercheurs d’emplois et des employeurs de la MRC de Pierre-De Saurel.

Publicité
Activer le son

La mission de l’organisme, situé sur le boulevard Poliquin à Sorel-Tracy, a beaucoup changé depuis son ouverture en 2002. Auparavant créé afin d’aider les femmes à intégrer des métiers non traditionnels, l’organisme propose aujourd’hui une panoplie de services.

« Nous sommes passés de cinq employés à une trentaine, ce qui nous a obligés à déménager il y quelques années pour agrandir nos locaux. Nos services se sont aussi étendus à mesure que nous ajoutions de nouveaux programmes. Nous avons vu beaucoup de changements dans notre milieu au fil du temps. Depuis notre création, nous avons souvent misé juste et nous sommes heureux aujourd’hui d’être toujours présents », explique la directrice générale de L’Orienthèque, Mylène Castonguay.

L’Orienthèque marquera d’ailleurs ses 20 ans d’existence par la tenue de plusieurs activités au cours des prochains mois. Elle offrira notamment, le 16 juin prochain, un 5 à 7 où toute la population, les élus et les nombreux partenaires seront invités à venir découvrir ses services.

Une place à la diversité

L’organisme compte parmi ses utilisateurs des chercheurs d’emploi de 35 ans et plus ainsi que des gens judiciarisés, des personnes voulant changer de carrière ou tout simplement revenir sur le marché du travail. Les entreprises peuvent aussi compter sur L’Orienthèque pour être accompagnées dans les différentes étapes de recrutement et ainsi trouver de nouveaux employés.

« On sent vraiment une plus grande ouverture des employeurs dans la sélection de leurs candidats, surtout en raison de la pénurie de main-d’œuvre qui est très élevée. Plusieurs entreprises sont touchées, mentionne Mme Castonguay. Des solutions ont été trouvées afin d’y faire face et elles sont appréciées des employeurs notamment l’accueil de nouveaux arrivants ou des personnes ayant un passé judiciaire, ce qui n’était pas le cas auparavant. »

Plusieurs de ses programmes sont directement en lien avec ces travailleurs étrangers et leur établissement dans la région. L’Orienthèque collabore avec plusieurs entreprises pour faciliter leur intégration notamment en faisant du soutien, des rencontres et en les aidant à s’installer.

Selon la directrice générale, le marché du travail a subi de nombreux contrecoups dans les deux dernières années. Celui-ci a dû évoluer à la vitesse grand V en raison de plusieurs facteurs, dont la pandémie de COVID-19. Les employeurs doivent maintenant changer leurs façons de présenter leurs offres d’emploi.

« Il est maintenant nécessaire de se démarquer en faisant des campagnes de recrutement et d’offrir bien plus que leurs compétiteurs afin d’attirer les gens, mais aussi les maintenir dans l’entreprise. Il y a beaucoup de mouvement de personnel aujourd’hui. Ce n’est donc plus autant le salaire qui compte, mais aussi la conciliation travail-famille et le télétravail. Les chercheurs d’emploi cherchent les meilleures conditions possible. Notre mission est de continuer d’évoluer avec notre clientèle, car le milieu se transforme constamment », affirme Mme Castonguay.

image