20 avril 2022
Des Sorelois sacrés champions provinciaux de curling
Par: Jean-Philippe Morin

Dans l’ordre : Patrick Doyon (premier), Pier-Olivier Blain (capitaine), Julien Tremblay (entraîneur), Frédéric Villiard (deuxième) et Alexandre Lanteigne (troisième), après leur victoire au Championnat provincial Colts le 10 avril, à Baie-Comeau. Photo gracieuseté

Pier-Olivier Blain, Alexandre Lanteigne, Frédéric Villiard et Patrick Doyon ont remporté la médaille d’or à l’occasion du Championnat provincial de curling Colts, qui s’est conclu le 10 avril dernier, à Baie-Comeau.

Publicité
Activer le son

Ce championnat est réservé aux meilleurs joueurs de curling du Québec ayant cinq ans ou moins d’expérience. Il s’agissait donc de la dernière opportunité d’Équipe Blain d’y participer puisque Pier-Olivier Blain et Alexandre Lanteigne, respectivement capitaine et troisième lanceur de pierre, en sont à leur cinquième année sur les glaces.

« Ce qui nous a permis de gagner, c’est qu’on a pratiqué beaucoup ensemble. On a bénéficié de conseils de plusieurs joueurs expérimentés du club. Ça nous a grandement aidés », souligne le « skip » de l’équipe, Pier-Olivier Blain.

Sa formation a ainsi gagné ses six duels, dont une finale très serrée contre Équipe Picard par la marque de 5-4 grâce à une pierre de deux points au dernier bout. Leurs adversaires, qui avaient été champions en 2019, n’avaient subi qu’une seule défaite cette année.

En 2019, alors que le Championnat provincial Colts avait lieu au Club de curling Aurèle-Racine de Sorel-Tracy, la formation soreloise avait surpris tout le monde en récoltant la médaille de bronze. Équipe Blain était pourtant classée au 14e rang sur 20 équipes au classement général. Patrick Doyon en était à sa première année de curling et Frédéric Villiard jouait sa deuxième année.

« Un arbitre qui était là à Baie-Comeau en fin de semaine nous a dit à quel point on s’est améliorés en trois ans. En 2019, on s’amusait, on n’avait pas vraiment de pression, mais cette année, on a vraiment été sérieux dans notre démarche », indique M. Blain, qui invite de nouveaux joueurs de la région à adhérer à ce circuit accessible.

La dernière formation soreloise à avoir remporté ce tournoi provincial est celle de Frédéric Boulanger, en 1999.

Une bonne saison au Club

Le Club de curling Aurèle-Racine a officiellement conclu sa saison 2021-2022 le vendredi 15 avril. Après une saison 2020-2021 à oublier, alors que les compétitions n’ont duré que deux semaines en raison de la pandémie, le Club peut dire mission accomplie.

« C’était vraiment une belle année. L’ambiance était très bonne. On a eu 35 nouveaux membres par rapport à l’année précédente et j’estime qu’environ 95 % d’entre eux vont revenir l’an prochain. On était environ 120 dans les ligues du soir, c’était vivant. On a fait une belle job, je crois, à encadrer les nouveaux pour qu’ils aiment ça », se réjouit Pier-Olivier Blain, qui est aussi le coordonnateur du Club Aurèle-Racine.

Un des prochains objectifs est d’inciter les jeunes à pratiquer ce sport. Cette saison, environ 250 élèves de l’École secondaire Bernard-Gariépy ont pu s’y initier avec des bénévoles du Club. Ils ont également pu entendre le curleur sorelois Guy Hemmings, qui leur a donné une conférence.

« On travaille présentement à développer de belles choses pour les jeunes. Quelques membres sont prêts à donner de leur temps pour développer du curling junior, soit avec des cliniques ou autres. Peu importe la formule qu’on choisira d’implanter pour nos jeunes joueurs, c’est encourageant », indique le coordonnateur.

La prochaine étape sera d’attirer des événements d’envergure à Sorel-Tracy au cours des prochaines années. « On a tout ce qu’il faut pour réussir : de belles glaces, un bar, un gros stationnement, etc. On veut être la référence du curling au Québec », conclut M. Blain.

image