19 octobre 2021
Desjardins apporte son soutien à L’Atelier – Centre de travail adapté
Par: Jean-Philippe Morin

Les employés de l’Atelier – Centre de travail adapté ont souligné l’aide de Desjardins. Photo gracieuseté

Gaétan Dutremble (à gauche), de la Caisse Desjardins Pierre-De Saurel, a confirmé l'engagement de Desjardins envers l'Atelier – Centre de travail adapté. Photo gracieuseté

Trois étudiantes, Émilie Lamothe, Alexane Cournoyer et Émily Paulet, ont réalisé l'œuvre sous la supervision de leur professeure de littérature et d'arts visuels du Cégep de Sorel-Tracy, Anik de Repentigny. Photo gracieuseté

C’est en présence des travailleurs et de leur famille que l’Atelier – Centre de travail adapté a annoncé le soutien de Desjardins à la mise en place de ses services.

Publicité
Activer le son

En activité depuis mai dernier, l’Atelier – Centre de travail adapté est une entreprise d’économie sociale qui permet à des personnes vivant avec des limitations fonctionnelles de connaître une expérience de travail significative tout en bénéficiant de l’encadrement d’intervenants spécialisés.

« L’apport des travailleurs atypiques en plateau de travail constitue une solution à la pénurie de main-d’œuvre dans certaines catégories d’emploi, notamment le traitement et le déchiquetage de papier; la récupération du carton et mise en ballots, la dépollution et le démantèlement d’appareils réfrigérés de même que la sous-traitance industrielle, des créneaux porteurs pour l’organisme et pour notre région, qui permettent d’allier des bénéfices économiques, environnementaux et, par-dessus tout, humains, car ces travailleurs intègrent véritablement un milieu de vie. Ce sont là des valeurs qui ont trouvé écho chez Desjardins, qui nous a appuyés dès le début du projet », s’est réjouie la présidente du conseil d’administration de l’organisme, Josée Plamondon.

Gaétan Dutremble, président de la Caisse Desjardins Pierre-De Saurel, a, pour sa part, tenu à « saluer l’apport de tous ces travailleurs dévoués à la cause environnementale de même que l’engagement et la détermination de toute l’équipe de l’Atelier à trouver des façons innovantes de favoriser un développement plus durable dans notre communauté et de mettre à profit les compétences de chacun pour y arriver ».

« Réduire l’empreinte écologique et contribuer au développement de la main-d’œuvre en permettant à tous ces jeunes adultes de réintégrer un milieu de travail sain et stimulant, voilà le double défi qu’a rapidement su relever l’Atelier – Centre de travail adapté, après à peine six mois d’existence, dans un contexte de pandémie, faut-il le rappeler. Si un tel projet a pu voir le jour, c’est parce que nous avons pu compter dès le premier jour sur les efforts et le dévouement de nos ressources et sur l’engagement d’un partenaire essentiel de notre milieu en la présence de Desjardins », de conclure avec fierté, Mme Plamondon.

Une œuvre signature dévoilée

Pour souligner ce partenariat, une œuvre « signature » a été dévoilée. La Caisse Desjardins Pierre-De Saurel avait confié le mandat de création aux étudiants du programme Arts, lettres et communication du Cégep de Sorel-Tracy.

Intitulée NATURALIS, cette murale est une ode à la nature et aux efforts faits pour la préserver. Ayant pour thème le cycle de la vie, une variété d’éléments recyclés sont insérés à ce jardin de fleurs et d’engrenages pour illustrer l’importance de développer des liens durables et une cohabitation harmonieuse avec la nature. Colorée et énergisante, avec ses éléments de culture vivaces, cette œuvre hommage est un symbole fondateur dans l’environnement éco-industriel de l’Atelier, car chaque geste écologique compte et se traduit ici comme une source de bonheur, de fierté et d’espoir en faveur de l’avenir et de la beauté du monde.

L’œuvre a été conçue avec la collaboration de trois étudiantes, Émilie Lamothe, Alexane Cournoyer et Émily Paulet, sous la supervision de leur professeure de littérature et d’arts visuels, Anik de Repentigny, qui a imaginé un concept sous forme de triptyque pour « faire entrer la nature dans cet environnement industriel en utilisant les matériaux recyclés par l’organisme ». Elles ont uni leurs efforts et leur créativité pour collaborer à ce projet artistique unique en lien avec leur communauté et leurs valeurs.

image