20 avril 2022
Bilan de la gestion des matières résiduelles 2021
Encore beaucoup d’enfouissement dans la région
Par: Alexandre Brouillard

En 2021, 14 510 tonnes d’ordures ménagères ont été récoltées dans la MRC de Pierre-De Saurel. Photothèque | Les 2 Rives ©

En 2021, 49 % des matières résiduelles collectées dans la MRC de Pierre-De Saurel ont été envoyées à l’enfouissement. Bien qu’il s’agisse d’une légère diminution comparativement à 2020, davantage de matières résiduelles pourraient être revalorisées pour le bien-être de l’environnement et du portefeuille des citoyens.

Publicité
Activer le son

C’est ce qui ressort du bilan 2021 de la gestion des matières résiduelles, qui a été déposé lors du conseil des maires de la MRC de Pierre-De Saurel, le 13 avril.

Ainsi, si les gens trient plus et utilisent le plein potentiel des services de revalorisation, moins de matières résiduelles pourraient être envoyées à l’enfouissement dans le futur. L’année dernière, 23 % des matières collectées étaient organiques sur un potentiel de 44 %. Quant aux matières recyclables, elles représentaient 17 % sur un potentiel de 35 %.

Lors de la dernière année, moins de matières résiduelles ont été collectées dans la MRC, en particulier les matières organiques qui sont passées de 7327 tonnes en 2020 à 6807 en 2021, soit une baisse de 8 %. Au total, ce sont 29 413 tonnes de matières résiduelles qui ont été collectées en bordure de rue et à l’écocentre, soit une baisse de 3 % par rapport à 2020.

Encore une fois, les ordures ménagères représentent la plus grande partie du tonnage de matières collectées, soit 14 510 tonnes (1 % de moins qu’en 2020). Cette statistique demeure beaucoup plus basse qu’en 2016, alors qu’elle s’élevait à 18 598 tonnes.

Pour sa part, le taux des matières recyclées a diminué de trois tonnes, passant de 4996 en 2020 à 4993 en 2021.

Finalement, chaque unité d’occupation a généré en moyenne 1056 tonnes de matières résiduelles en 2021, dont la moitié a été récupérée. Chaque habitant a généré en moyenne 568 kg, dont près de la moitié a été acheminée à l’enfouissement.

Place à l’amélioration

En février dernier, l’ancien coordonnateur à la gestion des matières résiduelles à la MRC de Pierre-De Saurel, Mohamed Aliouane, affirmait qu’en réduisant le tonnage des déchets, on pourrait réduire le nombre de camions pour les collectes et ainsi économiser sur la facture finale, sachant que les matières recyclées sont remboursées presque à 90 %.

Il y a donc place à l’amélioration, que ce soit dans la réduction à la source et dans la récupération, alors que le taux de récupération des matières recyclables et des matières organiques stagne et se situe à peine à 50 %.

Dans un communiqué, la MRC soutient que la sensibilisation sera accentuée afin d’informer les usagers sur les enjeux environnementaux et financiers de la gestion des matières résiduelles.

L’écocentre toujours aussi populaire

En 2021, 11 % des matières résiduelles issues du secteur résidentiel se sont retrouvées à l’écocentre régional.

Ce dernier a encore accueilli plus d’usagers en 2021 avec 28 068 visiteurs, soit 5,5 % de plus qu’en 2020. Ces derniers ont déposé 4105 tonnes de matières résiduelles, soit 285 tonnes de moins qu’en 2020. Le bois et les résidus ultimes (qui ne peuvent être réutilisés, recyclés ou compostés) sont les matières les plus déposées à l’écocentre et représentent ensemble 51 % du total.

image