7 février 2023 - 16:13
Enseignant filmé à son insu sous la douche : deux jeunes arrêtés, puis libérés
Par: Jean-Philippe Morin

Une distribution non consensuelle d'images intimes a été faite entre élèves dans les murs de l'École secondaire Bernard-Gariépy. Photothèque | Les 2 Rives ©

Les deux garçons d’âge mineur qui ont filmé un enseignant à son insu et sans son consentement dans la douche d’un vestiaire de l’École secondaire Bernard-Gariépy (ESBG) ont été formellement arrêtés par la Sûreté du Québec (SQ) en fin d’après-midi, le 7 février.

Ils ont ensuite été interrogés, puis libérés, ce qui est la procédure dans le cas d’actes criminels non violents impliquant des mineurs. Ils pourraient faire face à des accusations.

Selon la porte-parole de la SQ, Audrey-Anne Bilodeau, plusieurs autres jeunes ont été rencontrés le 7 février et d’autres le seront aujourd’hui, le 8 février. « Il n’est pas impossible qu’il y ait d’autres arrestations », indique-t-elle.

Rappelons que dans une lettre envoyée aux parents de l’ESBG le mardi 7 février, on apprenait que l’enseignant avait, comme il se doit, pris soin de s’assurer que tous les élèves aient quitté le vestiaire avant d’utiliser la douche privée.

Le CSS de Sorel-Tracy demandait, dans cette missive, aux parents de vérifier auprès de leurs enfants s’ils détiennent ces images et, si tel est le cas, les supprimer immédiatement. « Ces agissements, tant la captation de la vidéo que son partage, représentent du voyeurisme et de la distribution non consensuelle d’images intimes, soit des infractions prévues au Code criminel canadien. […] Toute conservation ou tout partage, que ce soit en envoyant ces images ou simplement en les exhibant à autrui, pourrait également vous rendre criminellement responsable », est-il écrit dans cette lettre signée par le directeur général du Centre de services scolaire (CSS) de Sorel-Tracy, Christian Lacourse et par la directrice du secrétariat général et des communications, Laurence Cournoyer.

« Tous les intervenants de l’École secondaire Bernard-Gariépy ainsi que du Centre de services scolaire de Sorel-Tracy traitent cette situation avec le plus grand sérieux, vigilance et rigueur. Des filets de sécurité sont actuellement analysés et mis en place afin d’éviter ce genre de cas. Nous sommes sur place et disponibles pour votre enfant s’il ressent le besoin de parler avec un adulte de confiance concernant ce genre de situation », peut-on lire en conclusion.

image