16 mars 2022
Fondation Monique-Fitz-Back : un projet zéro déchet de l’ÉSBG reçoit une bourse de 500 $
Par: Jean-Philippe Morin

Les élèves impliquées dans le projet ont fabriqué, avant les Fêtes, des bombes de bain et autres produits. Photo tirée de Facebook

Des élèves de l’École secondaire Bernard-Gariépy ont bénéficié d’un coup de pouce de 500 $ de la Fondation Monique-Fitz-Back dans le cadre de leur projet Les pros du zéro déchet.

Publicité
Activer le son

Ce projet est réalisé par les élèves de la classe relation, ainsi que par certains élèves en parascolaire sur une base volontaire. Il est soutenu par Mme Marie-Luce Dion en collaboration avec Mme Annie Beauchemin.

Essentiellement, les élèves ont d’abord imaginé, créé, confectionné puis commercialisé le nom et le logo du projet Les pros du zéro déchet.

Ils confectionnent divers produits de soins personnels et des produits ménagers qui ne génèrent aucun déchet tels que des bombes de bain, de la poudre nettoyante, des cakes vaisselle, des cakes à récurer, de la poudre pour lessive, de la poudre pour lave-vaisselle ainsi que des éponges tawashi.

L’ensemble de ces produits sont ensuite vendus aux citoyens et la totalité des profits est utilisée afin de financer les sorties scolaires des jeunes. Des dons sont aussi remis à des organismes, comme le Centre animalier Pierre-De Saurel (CAPS), la Maison des jeunes ainsi que la Halte pour les paniers de Noël. Les produits sont disponibles à la boutique La Grande Ourse, La classe aux trésors ainsi que sur la page Facebook « Les Pros du 0 déchet ». Il est aussi possible de passer une commande en écrivant au lesprosdu0dechet@cs-soreltracy.qc.ca.

Les élèves sont impliqués à toutes les étapes de la confection, ce qui leur permet d’acquérir des compétences et des connaissances telles que la minutie, l’hygiène, l’autonomie en cuisine, apprendre les mesures, apprivoiser le travail en équipe, tenir un inventaire, préparer des commandes, faire des dépôts d’argent, ainsi que les bases de la couture. Au moyen d’un projet concret, ils perfectionnent des notions en mathématiques, en économie et en sciences, tout en étant davantage sensibilisés à l’écologie et à un mode de vie plus vert.

Le montant de 500 $ permettra donc aux élèves d’acquérir le matériel nécessaire afin de poursuivre ce projet.

La Fondation Monique-Fitz-Back a soutenu 91 projets scolaires de ce genre dans le cadre de l’édition 2021-2022 de son programme d’aide financière. Répartis à travers 13 régions administratives de la province, ces projets impliquent directement plus de 11 035 élèves du préscolaire à la formation aux adultes. La valeur totale des subventions attribuées pour 2021-2022 s’élève à 64 300 $. Les montants octroyés à chaque projet varient entre 250 $ et 1 000 $, selon le volet dans lequel le projet sera réalisé et les besoins financiers pour y parvenir.

Tous les projets retenus ont en commun la sensibilisation et la mobilisation des jeunes dans toutes les étapes du projet, en plus d’encourager leur implication active dans l’atteinte des objectifs visés par chaque volet. Une attention toute particulière a également été portée aux projets dont les finalités visent à provoquer des changements de comportement positifs chez les jeunes et dans leur milieu.

« Dans le développement à long terme d’une société, la voix des jeunes est absolument nécessaire. Ils et elles sont créatifs et porteurs d’espoir. Nous sommes tellement fiers de les appuyer grâce à notre programme d’aide financière! », souligne le directeur général de la Fondation Monique-Fitz-Back, Benoît Mercille.

image