24 janvier 2023
Le fondateur des magasins Jacob est décédé le 21 décembre dernier
Joey Basmaji a laissé sa marque dans la mode féminine
Par: Jean-Philippe Morin

Joey Basmaji, décédé le 21 décembre 2022, a laissé sa marque non seulement à Sorel-Tracy, mais partout au Québec et au Canada. Photo gracieuseté

Joey Basmaji pose dans La Voix du samedi en septembre 1977, lors de l’ouverture de son premier magasin Jacob à Sorel. Photothèque | Les 2 Rives ©

Le fondateur des magasins Jacob, Joey Basmaji, est décédé subitement le 21 décembre 2022 à l’âge de 70 ans. Ce fils d’immigrant syrien et homme d’affaires prospère a non seulement fait sa marque dans le commerce de détail à Sorel-Tracy, mais partout au Québec.

Publicité
Activer le son

Au début des années 1960, son père Jacob Basmaji a démarré une boutique de vêtements pour hommes sous le nom de Mercerie Jacob, sur la rue Augusta. Ce n’est que quelques années plus tard, en 1977, que Joey et sa femme Odette Bolduc, une Soreloise, ont eu l’idée de non seulement reprendre les rênes de l’entreprise familiale, mais de la faire croître.

C’est à ce moment qu’est née la marque Jacob avec ses magasins qui ont habillé des générations de femmes. Les collections étaient dessinées par Odette Bolduc et créées à Sorel.

L’expansion de Jacob a ensuite été fulgurante. L’entreprise a déjà compté, au début des années 2010, plus de 200 boutiques et plus de 2500 employés à travers le Canada. Malgré son succès et sa vision développée des affaires, Joey Basmaji n’a jamais voulu conquérir les marchés américain ou européen. Il s’est concentré sur les marchés secondaires au Québec et au Canada, ce qui a contribué à son succès.

En 2014, Jacob a toutefois déclaré faillite et a annoncé la fermeture des 92 magasins dispersés dans le pays. En 2015, il ne restait que cinq magasins, dont un à Sorel-Tracy. Élaine Zakaïb avait d’ailleurs démissionné de son poste de députée de Richelieu pour venir en aide à son bon ami Joey Basmaji afin de relancer Jacob. C’est le magasin de Sorel-Tracy, situé sur la rue du Roi, qui a été le dernier à fermer ses portes au Canada, en 2018.

Un homme de cœur

Joey Basmaji était non seulement un homme d’affaires prospère, mais aussi un homme de cœur dédié à sa famille, passionné par son métier, animé par la volonté de donner confiance aux femmes et engagé dans de nombreuses causes.

Non seulement il a créé un fleuron de l’industrie de la mode au Canada avec Jacob, mais il a aussi conseillé des entrepreneurs et siégé sur plusieurs conseils d’administration d’organismes à but non lucratif. À travers la Fondation Odette et Joey Basmaji, il a redonné à ceux qui en avaient besoin en soutenant des causes en lien avec les femmes, les enfants, le cancer et les maladies du cœur.

« Joey était un patron flexible et humain, sauf sa politique était qu’il fallait que tu vendes au client qui rentrait (rires). Sa famille, ses amis, le travail, c’était important et il visait toujours la réussite! S’il a réussi, c’est qu’il travaillait fort sept jours par semaine », témoigne Suzanne Aussant, une de ses anciennes employées.

Selon Mme Aussant, son succès est aussi attribuable à son entourage. Outre sa femme Odette, il y a eu sa belle-sœur Claire Bolduc et sa sœur Marsha qui ont mis la main à la pâte.

La célébration de sa vie aura lieu le 11 février 2023, à 11 h, au Complexe funéraire Mont-Royal (1297, chemin de la Forêt, Outremont).

image