21 juin 2022
À l’École Fernand-Lefebvre le 3 juin dernier
La course des jeunes regroupe près de 800 élèves du primaire
Par: Jean-Philippe Morin

Ils étaient environ 800 jeunes à s’élancer à la ligne de départ de la course des jeunes, le 3 juin. Photo gracieuseté

La course à relais, une compétition entre écoles primaires, est la compétition phare de la journée. Photo gracieuseté

Des médailles ont été remises aux trois premiers de chaque catégorie, autant chez les garçons que les filles. Photo gracieuseté

Daniel Lequin a agi comme animateur de la course. Photo gracieuseté

Près de 800 élèves du primaire ont foulé la piste d’athlétisme de l’École secondaire Fernand-Lefebvre le vendredi 3 juin à l’occasion de la traditionnelle course des jeunes, organisée par les enseignants en éducation physique du primaire.

Publicité
Activer le son

Après avoir été mise sur pause en 2020 et 2021, la course des jeunes a rallié un bon nombre de participants. La course a déjà regroupé 1000 jeunes dans les années précédentes, mais compte tenu de la pause de deux ans, le comité organisateur se dit satisfait de la réponse cette année.

« Honnêtement, on ne savait pas à quoi s’attendre. La course des jeunes est un succès année après année et elle est de plus en plus populaire. Les jeunes ont aimé leur expérience, mais les parents aussi. Certains ont vu leur jeune dans un format compétitif pour la première fois, ça peut les pousser à inscrire leur enfant dans un sport de le voir avec les yeux pétillants sur un podium », explique l’enseignant d’éducation physique Benoit Guimond, qui organise l’événement avec une dizaine d’autres professeurs.

Les élèves participent au coût symbolique de 2 $, ce qui leur donne droit à un billet de participation pour un prix de présence. Avec l’argent amassé, les enseignants ont acheté 150 cadeaux reliés au sport (ballons de soccer, basketball, football, etc.) qui ont été remis au hasard aux enfants. Des médailles ont également été remises aux trois premiers de chaque catégorie.

Cette année, l’animateur de la course a été nul autre que le Sorelois Daniel Lequin, qui a raconté plusieurs anecdotes en lien avec la course à pied à la foule présente. Le marathonien a d’ailleurs souligné, dans sa chronique au RDS.ca, à quel point il avait eu du plaisir lors de cette journée.

« Il a vraiment aimé son expérience. Il voulait même signer à long terme! Tout était parfait lors de cette journée, tout le monde a déjà hâte à l’an prochain », conclut Benoit Guimond.

image