16 février 2022
La saison du hockey mineur prolongée jusqu’au 10 avril
Par: Jean-Philippe Morin

Le président de l’AHMBR, Luc Desgagnés, est satisfait qu’Hockey Richelieu ait décidé de prolonger la saison jusqu’au 10 avril. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

L’annonce du gouvernement du Québec concernant la reprise des matchs à partir du 14 février réjouit les membres de l’Association du hockey mineur du Bas-Richelieu (AHMBR), qui attendaient ce moment avec impatience.

Publicité
Activer le son

Après une saison 2020-2021 annulée et une saison 2021-2022 raccourcie de quelques semaines, un soupir de soulagement peut se faire entendre sur les glaces de la région. « Les jeunes sont très heureux. Le but est que les enfants jouent le plus longtemps possible », lance le président de l’AHMBR, Luc Desgagnés.

Hockey Richelieu se réunissait vendredi, samedi et dimanche derniers pour réorganiser les horaires. Il a été convenu que la saison sera prolongée jusqu’au 10 avril et que des parties auront lieu pendant la semaine de relâche afin de reprendre le plus de parties possible avec le temps qu’il reste.

En temps normal, une saison se termine vers la fin février et les séries peuvent durer environ trois semaines en mars. Tout porte à croire qu’il n’y aura pas de séries éliminatoires dans le simple lettre. « C’est une bonne chose, croit Luc Desgagnés. Parfois, c’est long des séries, et les moins bonnes équipes peuvent être éliminées en partant et moins jouer. Avec une saison prolongée, au moins, toutes les équipes vont pouvoir jouer jusqu’à la fin. »

Concernant le double lettre, la situation pourrait être différente au sujet de séries éliminatoires. Une décision sera prise le jeudi 17 février.

« Si la Coupe Dodge a lieu du 13 au 17 avril comme prévu, les séries débuteront vers la fin mars. Il y a aussi la possibilité que la Coupe Dodge soit annulée. Si c’est le cas, il n’y aura pas de séries et la saison va se poursuivre jusqu’au 10 avril comme le simple lettre », explique le président de l’AHMBR.

« Ç’a l’air d’être reparti pour de bon, du moins on l’espère. Il faut toujours s’ajuster, ce n’est pas évident, mais on le fait pour les jeunes. On est bien contents que leur saison ne soit pas à l’eau comme l’an dernier », conclut Luc Desgagnés.

image