24 janvier 2023
La 35e édition aura finalement lieu
Le Gala du mérite économique ouvre les mises en candidature
Par: Rachel Gauthier

Les coprésidents d’honneur et le comité organisateur du Gala du mérite économique ont lancé la campagne des mises en candidature. De gauche à droite : Luc Martel (Chambre de commerce et d’industrie Sorel-Tracy), Michèle Gauthier (SADC Pierre-De Saurel), Marcel Rainville (journal Les 2 Rives), Stéphanie Desmarais (Cégep de Sorel-Tracy), Camille et Jean-Pierre Salvas (Coprésidents d’honneur) et David Plasse (Développement économique Pierre-De Saurel). Photo Rachel Gauthier | Les 2 Rives ©

Pour la 35e édition, les coprésidents d’honneur du Gala du mérite économique sont Camille et Jean-Pierre Salvas de la Fromagerie Polyethnique. Photo Rachel Gauthier | Les 2 Rives ©

Le comité organisateur du Gala du mérite économique de Sorel-Tracy a annoncé le retour de l’événement le 29 avril prochain. Les entreprises peuvent dès maintenant soumettre leurs candidatures pour être finalistes à ce gala, qui sera coprésidé par Jean-Pierre Salvas et sa fille, Camille, de la Fromagerie Polyethnique.

Publicité
Activer le son

Après trois ans de report en raison de la pandémie, un des membres du comité organisateur, Marcel Rainville du journal Les 2 Rives, a dévoilé le lancement des mises en candidature, le 19 janvier dernier : « Le but est d’inviter tous les entrepreneurs de la grande région de Pierre-De Saurel et de Contrecœur à soumettre leurs candidatures et de nous faire part de tout ce qu’ils ont fait dans les dernières années dans les différentes catégories. »

Les coprésidents d’honneur de l’édition 2023, Jean-Pierre et Camille Salvas, sont heureux de reprendre les rênes de la présidence du Gala du mérite économique, eux qui devaient être les coprésidents de l’édition annulée de 2020. Depuis les trois dernières années, Camille Salvas est devenue co-actionnaire de la Fromagerie Polyethnique.

« La dernière fois qu’on s’est parlé [2020], on entamait plusieurs phases d’agrandissement. On avait des idées de grandeur avec le marché des États-Unis et le marché canadien. Malgré la pandémie, on a agrandi quand même avec un brin de folie. Le marché a bougé. Il faut s’adapter aux nouvelles habitudes des consommateurs et aux nouvelles réalités, mais il y a toujours des opportunités. C’est ce que je trouve beau avec le Gala du mérite économique. J’ai hâte de voir comment les autres compagnies de la région se sont adaptées à tous ces changements-là parce qu’il y a des opportunités qui sortent de ces orages-là », souligne Camille Salvas.

En plus de vouloir partager entre entrepreneurs les innovations réalisées et les défis rencontrés lors des dernières années, le duo père/fille désire partager un exemple positif de relève d’entreprise avec la Fromagerie Polyethnique. « Si on peut aider une personne dans la région, ça vaut la peine d’être coprésidents du Gala », déclare Jean-Pierre Salvas.

Pour participer, les entreprises doivent sélectionner un seul des trois cahiers de candidature : le volet Économie, le volet Tourisme, événementiel et culturel et le volet Employeur de choix (tout secteur confondu). Précisons que le volet Économie se divise en huit catégories : Repreneur d’entreprise ou transfert d’entreprise, Commerces de détail, Restaurants, Entreprises de services, Entreprises manufacturières de 10 employés et moins, Entreprises manufacturières de 11 à 50 employés, Entreprises manufacturières de 51 employés et plus ainsi qu’Entreprises agricoles.

Cette année, le comité organisateur a décidé de limiter au nombre de trois les finalistes pour chacune des catégories. Tous les dossiers soumis seront évalués par un jury composé de représentants indépendants. Les entreprises en nomination seront dévoilées vers la mi-mars.

Retour de la catégorie Entreprises agricoles

La catégorie Entreprises agricoles s’inscrit de nouveau dans le volet Économie du Gala du mérite économique. Michèle Gauthier, de la SADC Pierre-De Saurel, explique que le comité organisateur avait par le passé enlevé cette catégorie puisque le milieu agricole s’était regroupé pour organiser son propre gala. Cet événement de la Société d’Agriculture a quitté la région, et c’est pourquoi les organisateurs ont décidé de réintégrer cette catégorie.

« Ce sont aussi de fiers entrepreneurs qui font la différence et qui amènent beaucoup de retombées économiques dans la région. C’était important pour nous, le comité organisateur, de reconnaître ce travail-là qui est fait par les entreprises agricoles de la région. On en compte plus de 300 », affirme Luc Martel de la Chambre de commerce et d’industrie Sorel-Tracy, un autre membre du comité organisateur.

La date limite pour le dépôt des candidatures est le 24 février à 16 h. Pour avoir accès aux formulaires, il faut visiter le site web du Gala du mérite économique de Sorel-Tracy : http://www.galameritesoreltracy.com/candidature/.

image