3 Décembre 2021
Le plastique agricole maintenant recyclé dans la MRC de Pierre-De Saurel
Par: Katy Desrosiers

Lors de la démonstration du fonctionnement du bac compresseur, étaient présents, à l’avant, de gauche à droite, le maire de Saint-Aimé, Denis Benoit, le maire de Sainte-Victoire-de-Sorel, Michel Aucoin, le coordonnateur à la gestion des matières résiduelles de la MRC, Mohamed Aliouane et la consultante pour AgriRÉCUP, Johanne Simard. Ils étaient accompagnés, à l’arrière, d’agriculteurs. Photo gracieuseté

Grâce au succès d’un projet pilote mis en place sur le territoire couvert par Covris Coopérative, comprenant la MRC de Pierre-De Saurel, un site de collecte de plastiques agricoles est maintenant disponible à Massueville.

Publicité
Activer le son

Le 1er décembre, le lancement officiel du projet, réalisé en collaboration avec AgriRÉCUP, avait lieu. Plusieurs producteurs agricoles et intervenants du milieu y ont participé.

Dans les derniers mois, des agriculteurs de la région ont testé la récupération de plastiques comme les pellicules d’enrubannage, les sacs silos, les toiles, les ficelles et les filets. La collecte se faisait en sacs et la compression de plastique à la ferme grâce à un bac compresseur. Les plastiques ensachés de même que les ballots pressés sont récupérés à la Coop Covris, située à Massueville.

La récupération de ce type de plastiques sera incluse dans le Règlement sur la récupération et la valorisation de produits par les entreprises.

« Avec la réglementation qui entrera en vigueur dès l’an prochain, nous souhaitions être proactifs et accompagner les producteurs agricoles en leur offrant des sites de collecte sur notre territoire. […] Ce projet fait appel à notre conscientisation environnementale et aux efforts qui sont déjà déployés, puisque plusieurs de nos emplacements offrent actuellement la collecte de récipients de pesticide, de sacs de semence ou de contenants de peinture », a mentionné le directeur général de Covris Coopérative, Pascal Larivière.

La collecte en détail

La collecte en sac convient pour les pellicules de plastique, les bâches et sacs silos pour ensilage, les ficelles et les filets. Les agriculteurs se procurent des sacs pour y récupérer les matières séparément. Pour compresser les plastiques à la ferme, il faut un bac compresseur. Cette méthode est utile pour les grands générateurs de pellicules de plastique pour balles d’ensilage et de bâches et sacs de silos pour ensilage.

Un ballot peut contenir les pellicules utilisées pour environ 250 balles et peser 450 kg. Les agriculteurs peuvent soit acheter un bac compresseur, soit le construire eux-mêmes selon un plan mis à leur disposition.

La collecte est volontaire. Les participants doivent toutefois trier les différents plastiques par catégories et s’assurer qu’ils soient exempts de débris en les secouant afin d’optimiser le recyclage.

Les sacs sont disponibles, sans frais, à la Coop Covris au 640 rue St-Pierre à Massueville.

Les agriculteurs peuvent y déposer leurs sacs pour cette collecte tous les premiers mercredis de chaque mois, de mai à juillet.

Ce projet a pu être tenu sur le territoire grâce à la participation de la MRC à l’Entente sectorielle pour le développement bioalimentaire. Le service de récupération est aussi offert à la quincaillerie de Coop Covris à Parisville.

Covris Coopérative couvre un territoire comprenant les régions de Chaudière-Appalaches, du Centre-du-Québec ainsi que la Montérégie. En plus d’offrir une gamme complète de produits et de services d’approvisionnement à la ferme, elle possède des élevages porcins et avicoles. L’entreprise exploite huit centres de détails.

image