1 décembre 2021
Championnats canadiens de boccia
Le Sorelois Alexandre Raymond rafle l’or en équipe
Par: Jean-Philippe Morin

Alexandre Raymond (à droite), en compagnie de sa mère Isabelle Blette, a remporté la médaille d’or en équipe avec Philippe Lord et Marylou Martineau aux Championnats canadiens de boccia, à Québec. Photo gracieuseté

Alexandre Raymond a remporté l’or en équipe à l’occasion des 27es Championnats canadiens de boccia qui étaient disputés du 17 au 20 novembre, à Québec.

Publicité
Activer le son

Le Sorelois était le troisième joueur de l’équipe formée de Marylou Martineau et Philippe Lord. Même s’il était remplaçant, il a pu jouer dans deux manches lors du tournoi. Son équipe, Québec 2, a remporté l’or devant Québec 1. D’autres joueurs de l’Ontario et de l’Alberta étaient aussi présents.

Selon sa mère Isabelle Blette, Alexandre a beaucoup appris pendant la compétition. « Comme troisième joueur, il est en haut du terrain, à côté de l’entraîneur. Ça lui a permis de voir le jeu autrement, de se demander pourquoi le joueur y va avec une telle manœuvre et non pas une autre. C’était très pédagogique, et de faire partie d’une équipe gagnante en plus, c’était très gratifiant pour lui », explique Mme Blette.

En individuel, Alexandre Raymond a joué quatre rencontres. Il s’est incliné à ses deux premières de façon plutôt expéditive contre des joueurs élites du Québec, mais il a gagné son troisième match contre un représentant de l’Ontario par la marque de 7-2. À son dernier match, il a perdu 4-2 lors de la toute dernière manche dans un duel fort serré contre un autre joueur de l’Ontario.

Une passion

Le jeune homme de 19 ans, atteint de paralysie cérébrale, joue au boccia depuis plusieurs années. Il fait maintenant partie d’Équipe Québec depuis 2015 dans la catégorie Athlète relève. Selon sa mère, il s’épanouit grandement dans ce sport.

« Ça lui donne une énorme estime de soi. C’est très stratégique, il doit décider très rapidement s’il fait un ricochet, un placement, un déplacement, etc. Ça lui a pris beaucoup d’heures pour bien décider de l’alignement de la rampe, avoir les bonnes distances, les bons points de relâchement, la bonne densité de la balle (plus dure pour un déplacement ou plus molle pour un placement), etc. C’est beaucoup de travail, je le vois grandir là-dedans », commente Isabelle Blette.

De son côté, son rôle se limite à épauler son fils. « Je suis l’opératrice de rampe. Je n’ai pas le droit de regarder le jeu et je n’ai pas le droit de lui parler. C’est lui qui décide de tout et c’est lui qui pousse la balle », explique Mme Blette.

Alexandre Raymond continue de s’entraîner au Centre d’intégration à la vie active (CIVA) à Montréal environ deux fois par semaine. Il espère continuer de jouer au boccia tant qu’il est capable et peut-être un jour, qui sait, aller aux Jeux paralympiques.

Rappelons qu’en 2019, le Sorelois avait remporté une médaille de bronze en boccia aux Jeux du Québec. Son prochain tournoi du Circuit Boccia Québec devrait avoir lieu à Montréal vers la fin janvier.

Qu’est-ce que le boccia?

Le boccia est un mélange de plusieurs sports, dont le curling, le boulingrin et la pétanque. L’athlète en fauteuil roulant glisse des balles dans une rampe et celles-ci doivent se trouver le plus près possible du cochonnet, à l’instar de la pétanque. Il s’agit d’un des deux seuls sports aux Jeux paralympiques qui n’a pas d’équivalent aux Jeux olympiques.

image