28 juillet 2022
Lancement des Jeux du Québec 2022
Le Sorelois William Brisebois a des grandes attentes en soccer
Par: Alexandre Brouillard

Le Sorelois William Brisebois est heureux de jouer avec l’équipe de soccer Richelieu-Yamaska aux Jeux du Québec. Photo gracieuseté

Reconnu pour son flair offensif au soccer, le Sorelois William Brisebois défend les couleurs de la délégation de Richelieu-Yamaska à la 55e finale des Jeux du Québec qui se tient jusqu’au 30 juillet, à Laval.

Publicité
Activer le son

Le père du jeune homme de 14 ans, Jonathan Brisebois, est fier que son garçon ait été retenu parmi les meilleurs joueurs de soccer de la région Richelieu-Yamaska. Selon lui, il s’agit de la suite logique pour le développement sportif de William.

« Dès l’âge de trois ans, il avait un ballon dans les pieds. Il adore la compétition et évoluer en équipe », indique M. Brisebois avec fierté.

« Il a commencé à jouer à l’âge de sept ans et il a rapidement joué compétitif avec l’Alliance du CSBR [Club de Soccer du Bas-Richelieu], ajoute-t-il. Après, il est allé avec le CSVR [Club de Soccer de la Vallée-du-Richelieu] pour profiter du programme de développement. »

Dans les derniers mois, William s’est aussi entraîné au Centre de développement régional de Richelieu-Yamaska et a participé à un camp d’entraînement avec Équipe Québec. Puis, l’an dernier, il a participé au Tournoi des sélections régionales avec des jeunes de 14 ans, alors qu’il n’avait que 13 ans.

« Beaucoup de commentaires reviennent comme quoi il est un attaquant avec beaucoup de potentiel. L’an dernier, il a terminé deuxième meilleur marqueur du AA », se réjouit son père au bout du fil.

Fin renard des surfaces, le jeune joueur a même eu des contacts avec l’Académie du CF Montréal.

William Brisebois et ses coéquipiers de l’équipe de Richelieu-Yamaska ont entamé leur parcours aux Jeux du Québec, le 27 juillet, avec une victoire de 1-0 contre l’Outaouais. Le 28 juillet, ils ont baissé pavillon 3-1 face à l’équipe de Montréal. Ils joueront pour la cinquième position du tournoi, le 29 juillet, contre le perdant du match entre le Centre-du-Québec et la Capitale-Nationale.

Résultats du premier bloc de compétitions

L’équipe de basketball féminine Richelieu-Yamaska et les quatre Soreloises Frédérik Desrosiers, Alicia Gauthier, Meredith Handfield et Alexe Lanoie ont terminé le tournoi en neuvième position avec un dossier de 3 victoires et 1 défaite. En lever de rideau, le 23 juillet, elles se sont inclinées 32-31 contre Lanaudière. Le lendemain, elles ont remporté les deux matchs subséquents, 53-34 contre la formation Sud-Ouest et 29-26 contre l’Est-du-Québec. Le 25 juillet, elles ont battu le Lac Saint-Louis par la marque de 46-30.

Au baseball mixte, le Contrecœurois Kael Gagnon et la délégation de Richelieu-Yamaska ont été éliminés des Jeux en perdant deux de leurs trois matchs le week-end dernier. Le 23 juillet, l’équipe des Laurentides les a battus par la marque de 15-2. Puis, le lendemain, Richelieu-Yamaska a vaincu la formation de Chaudière-Appalaches 10-4 pour ensuite perdre 6-5 aux mains du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Finalement, en natation, Clara Perron a terminé en 29e position au 200 mètres nage brasse et en 30e position au 200 mètres nage libre. De son côté, Raphaël Cyr n’a pu faire mieux que la 22e position au 200 mètres nage libre.

Lors du second bloc, qui se déroulera du 26 au 30 juillet, en plus de William Brisebois en soccer, la golfeuse de Sainte-Victoire-de-Sorel, Élizabeth Dufresne, sera à surveiller, alors qu’elle défendra les couleurs de la région de la Rive-Sud.

image