9 mars 2022
Le Théâtre La Doublure inaugure son « Petit Théâtre »
Par: Katy Desrosiers

Le fondateur de la troupe le Théâtre La Doublure, Martial Lalancette avec un des membres de la troupe et comédien pour la lecture publique, Luc Mineau. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

La troupe le Théâtre La Doublure ouvrira pour la première fois les portes de son « Petit Théâtre » les 24, 25 et 27 mars en présentant une lecture publique de textes de Michel Tremblay, tirés de son livre Conversations avec un enfant curieux.

Publicité
Activer le son

La lecture se déroulera le jeudi 24 et le vendredi 25 mars à 19 h, ainsi que le dimanche 27 mars à 14 h. Elle sera réalisée par Céline Crète, Julie Fugère, Pierre David et Luc Mineau.

Par ses textes, Michel Tremblay transporte les lecteurs dans l’univers de son enfance jusqu’à sa mi-adolescence. De façon imagée, il témoigne des conversations qu’il a eues avec son entourage. Le public pourra rencontrer, via ses textes, sa mère, son père, sa grand-mère, sa tante, sa maîtresse d’école mademoiselle Karli, la sœur directrice et son amie Ginette.

« C’est une autre époque. Pour les jeunes, ça va être différent et pour les plus vieux, ça va leur rappeler des souvenirs », décrit le fondateur de la troupe, Martial Lalancette.

Les billets pour assister aux lectures sont disponibles au coût de 10 $ auprès des comédiens ou en réservant au 450 743-8782.

Un espace réaménagé au Centre Sacré-Cœur

Cette lecture constitue le premier événement à se tenir au nouveau « Petit Théâtre » aménagé au local 108 du Centre Sacré-Cœur. L’espace de 35 places était auparavant le local de pratique de la troupe La Doublure. Il a été entièrement réaménagé et repensé afin d’accueillir du public.

« En décembre 2019, pendant une réunion régulière, on a parlé de faire un petit théâtre, pour présenter des pièces à deux ou trois comédiens. Ça se voit en France, des petits théâtres de 30-35 places. On a investi beaucoup de sous en partant, sans savoir qu’il y aurait la COVID », mentionne Martial Lalancette.

La troupe a présenté des pièces au début de la pandémie, mais l’engouement du public n’y était pas avec les circonstances.

« En quatre soirs, on a eu 38 personnes. Ç’a été une période difficile. On regrettait presque d’avoir investi [dans la salle] », note M. Lalancette.

En septembre 2021, dans un creux de vague de la pandémie, une activité pour amasser des fonds a été organisée. Des chanteurs et des comédiens ont présenté des extraits de pièces de théâtre sous le thème de la chanson. Plusieurs personnes ont assisté à l’activité, des dons personnels supplémentaires ont été recueillis et des organisations comme Desjardins ont donné. Les députés Jean-Bernard Émond et Louis Plamondon ont également contribué.

Un montant de 2838 $ a été amassé. Ainsi, le projet du « Petit Théâtre » a pu être poursuivi. M. Lalancette mentionne que tous les membres du CA ont mis la main à la pâte pour les travaux, la peinture et la construction des bancs. Ils ont même reçu l’aide de gens de la troupe. Il ne reste que quelques détails à finaliser avant d’accueillir les spectateurs.

Le local intimiste possède un système d’éclairage et peut être utilisé pour différentes activités. M. Lalancette lance comme idée d’inviter des jeunes pour faire du slam. Des personnes étaient aussi intéressées à y tenir des conférences. Le local est également partagé avec un photographe.

Le 28 mai, une autre activité pour récolter des fonds sera organisée afin d’amasser les 1000 $ manquants pour peaufiner éventuellement l’aménagement. Pour l’occasion, la jeune chanteuse de 14 ans Romane Tessier se joindra à la troupe La Doublure, avec des choristes, pour présenter 20 chansons tirées de films.

En plus des activités dans son « Petit Théâtre », la troupe prépare des pièces à plusieurs comédiens qui seront présentées à la fin avril et au début mai, en septembre et en novembre au Café-théâtre Les Beaux Instants.

image