15 novembre 2022
Les candidats à la mairie à la rencontre d’acteurs du milieu communautaire sorelois
Par: Alexandre Brouillard

De gauche à droite, les trois candidats à la mairie : Patrick Péloquin, Corina Bastiani et Jean Cournoyer. Photo Alexandre Brouillard | Les 2 Rives ©

Les trois candidats à la mairie de Sorel-Tracy ont répondu aux questions d’une soixantaine d’acteurs du milieu communautaire sorelois lors d’une rencontre organisée par la Corporation de développement communautaire (CDC) Pierre-De Saurel, le 9 novembre, au Centre Desranleau.

Publicité
Activer le son

D’entrée de jeu, Patrick Péloquin, Corina Bastiani et Jean Cournoyer ont présenté leurs visions et volontés pour le milieu communautaire devant une vingtaine d’organismes différents.

D’emblée, Mme Bastiani a souligné l’importance de chaque organisme, confiant son intention de travailler étroitement avec eux advenant sa victoire. L’ancienne conseillère municipale a expliqué vouloir être une femme d’action pour régler plusieurs problèmes sur le territoire, dont certains d’itinérance, de consommation, de santé mentale et de logement.

Ensuite, l’homme d’affaires, Jean Cournoyer, a félicité les organismes de la région pour leurs efforts.

« En étant petit, j’ai eu besoin de gens comme vous autres. Je viens d’une famille extrêmement pauvre. […] On n’est pas une des villes les plus riches, les statistiques le démontrent. On a plusieurs besoins criants. Je fais des efforts pour aider depuis plusieurs années. […] Les gens ont donc besoin de vous et je compte vous aider. […] Je serai un ardent défenseur des causes que vous portez », a-t-il dit.

Puis, Patrick Péloquin a affirmé que les organismes communautaires sont « la colonne vertébrale de la municipalité ». L’ancien conseiller municipal a d’ailleurs proposé que la Ville travaille conjointement avec eux sur une vision commune.

« Tous les enjeux auxquels vous faites face et dans lesquels vous travaillez et qu’on travaille à la municipalité, ils n’ont pas de frontières définies. Il faut voir ça de façon globale. Il faut donc un leadership qui s’installe et je propose que la Ville de Sorel-Tracy le prenne en main », a-t-il mentionné.

Une multitude de sujets abordés

Par la suite, les trois candidats ont été questionnés durant deux heures sur diverses thématiques concernant les organismes communautaires et la société civile, comme l’élaboration d’une politique municipale de soutien à l’action communautaire et les solutions pour contrer la hausse fulgurante des loyers.

Le directeur général de la CDC, Mathieu Brochu, est satisfait du déroulement de l’événement et soutient qu’il a démontré que la plupart des organismes sorelois partagent un même enjeu, soit le thème du logement et de l’habitation.

« Ç’a été un thème qui a occupé beaucoup de place, soutient M. Brochu. On le voit même pour les groupes qui ne sont pas en habitation. Les participants des différents organismes doivent se loger et c’est un défi pour tout le monde de le faire, et ce, à un coût raisonnable et dans un lieu adéquat. »

« Les gens présents ont aimé pouvoir profiter de l’occasion pour adresser leurs questions sur des sujets qui les touchent au quotidien, ajoute-t-il. C’était aussi un bon moment pour les organismes de se réunir sous le même toit, d’échanger et de comprendre la réalité des autres organismes à la veille des élections. »

image