8 février 2022
Les cinq travaux de Serge Péloquin
Par: Alexandre Brouillard

Le 3 février, le maire de la Ville de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a présenté ses priorités pour 2022 devant des membres de la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy (CCIST). Photo capture d’écran

La Ville compte implanter des entreprises sur les différents terrains présentés sur le plan. Photo capture d’écran

Le plan du bâtiment de Construction GDM situé dans la zone deux du complexe portuaire. Photo capture d’écran

Charbone Corporation construira son usine et son siège social dans la zone trois du complexe portuaire. Photo capture d’écran

Le maire de la Ville de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a dévoilé les cinq axes qu’il compte prioriser pour l’année à venir devant une soixantaine d’hommes et de femmes d’affaires de la région lors d’une vidéoconférence organisée le 3 février dernier par la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy (CCIST).

Publicité
Activer le son

Durant son allocution de plus de 30 minutes, Serge Péloquin a présenté les principaux projets et différents investissements qui sont à venir à Sorel-Tracy. D’entrée de jeu, il a affirmé que la Ville a dernièrement été très active à différents niveaux. « Dans les trois prochaines années, nous prévoyons investir près de 89 M$ dans 91 projets d’infrastructures de toute sorte. Uniquement pour 2022, nous prévoyons injecter près de 28,9 M$ dans notre économie », a-t-il affirmé avec enthousiasme.

Ses priorités pour 2022 sont d’attirer de nouveaux investissements, créer des emplois de qualité, valoriser l’éducation à tous les niveaux, conserver et améliorer l’accès aux services et finalement bonifier les services municipaux.

Une vision pour le centre-ville

D’entrée de jeu, le maire a souligné l’importance d’investir dans le centre-ville de Sorel-Tracy pour le rendre plus attrayant.

« On a la chance d’avoir un centre-ville qui est géographiquement très bien positionné avec deux cours d’eau. […] Pour continuer à revitaliser le centre-ville et favoriser son développement, il faut y créer des opportunités pour que les porteurs de projets puissent s’y installer », soutient-il.

Il a profité de l’occasion pour rappeler que Sorel-Tracy dispose d’un montant de 800 000 $ du gouvernement du Québec pour investir dans le centre-ville. Il a aussi souligné que la Ville possède un programme de subvention pour la rénovation des façades d’un montant de 100 000 $, et d’un second programme dédié à la rénovation des immeubles ayant une valeur patrimoniale d’une somme de 150 000 $.

Attirer la main-d’œuvre

La seconde priorité présentée par Serge Péloquin est l’importance d’attirer de la main-d’œuvre à Sorel-Tracy. « On a des emplois payants à offrir, mais on a du mal à trouver du monde dans tous les domaines. Il faut être capable de rapidement combler les postes disponibles présentement », indique-t-il.

Pour ce faire, le maire mise sur les organismes spécialisés dans le domaine, comme L’Orienthèque et le Carrefour jeunesse-emploi Pierre-De Saurel. Il a ajouté qu’une stratégie d’attraction de la main-d’œuvre est en place pour que la Ville effectue son propre recrutement dans un « concept de guichet unique ».

Complexe portuaire

Par la suite, Serge Péloquin a souligné l’importance d’accueillir de nouvelles entreprises dans la région. Il a ainsi rappelé que la Ville a acquis, il y a quelques années, des terrains totalisant sept millions de pieds carrés qui sont disponibles pour de nouvelles compagnies. Des terrains qui sont d’ailleurs desservis par la voie du CN, par l’autoroute 30 et bientôt par un accès portuaire qui sera exploité par l’entreprise QSL.

« À elle seule, QSL investira près de 20 M$ chez nous en cinq ans. […] La prochaine étape est la construction par QSL d’un quai flottant », informe M. Péloquin.

De plus, il a mentionné que la Ville est actuellement en discussion avec plusieurs entreprises qui pourraient s’installer dans cette zone. Parmi les compagnies déjà annoncées, il a cité Construction GDM et Charbone Corporation.

Densifier la région

Comme autres priorités, le maire de Sorel-Tracy a exposé l’importance d’accueillir de nouveaux projets d’habitation et de densification. « Il faut revoir nos modèles, admet-il. On fait face à de nouveaux défis sur le plan environnemental qu’on doit prendre en considération dans nos projets d’habitation. »

Dès lors, la Ville désire mieux encadrer les futurs développements immobiliers pour conserver les zones boisées. « On travaille actuellement sur une nouvelle réglementation pour encadrer les nouveaux projets de construction résidentielle dans le respect de l’environnement », précise Serge Péloquin.

Un été bien rempli

Finalement, le maire a rappelé l’importance d’avoir de grands événements à Sorel-Tracy pour favoriser le développement économique, culturel et touristique. « Nous avons la chance d’avoir de nombreux organismes qui travaillent à la production de grands événements », se réjouit-il.

Parmi les activités qui seront organisées en 2022, Serge Péloquin a cité le Gib Fest, les Régates, iO Expérience, Statera et ses croisières, la Boucle du Grand Défi Pierre Lavoie, l’Expo agricole et bien d’autres.

image