26 avril 2022
Les échos du conseil municipal du 19 avril à Sorel-Tracy
Les élus exaspérés par l’échéancier des travaux du pont Turcotte
Par: Alexandre Brouillard
Le conseil municipal de la Ville de Sorel-Tracy souhaite voir le MTQ procéder aux travaux de structure du pont Turcotte le plus rapidement possible. Photo Jean-Philippe Morin | Les 2 Rives ©

Le conseil municipal de la Ville de Sorel-Tracy souhaite voir le MTQ procéder aux travaux de structure du pont Turcotte le plus rapidement possible. Photo Jean-Philippe Morin | Les 2 Rives ©

Lors de la séance du conseil municipal de la Ville de Sorel-Tracy du 19 avril, les élus ont demandé au ministère des Transports du Québec (MTQ) de réviser l’échéancier et de prioriser la mise en œuvre des travaux pour que le pont Turcotte redevienne accessible à tous les camions sans égard à leur charge le plus rapidement possible.

Publicité
Activer le son

En mai 2019, à la suite d’une inspection, le MTQ avait imposé une restriction de charge sur le pont Turcotte à un poids maximal de 15 tonnes. Malgré cette limitation, plusieurs camions excédant le poids maximal y circulaient toujours. Dès lors, en janvier 2020, le MTQ avait interdit à tous les camions de circuler sur ledit pont en plus d’imposer une restriction de cinq tonnes.

Le 8 avril dernier, le MTQ a ajouté une nouvelle mesure en imposant une réduction de la hauteur libre à 3,2 mètres, empêchant par le fait même la circulation de tous les types de camions, de véhicules récréatifs et même les véhicules de promenade comportant des accessoires en hauteur (porte-bagages, support à vélos, etc.).

Ces nombreuses mesures créent beaucoup d’inconvénients au quotidien, alors que les camions d’incendie, les déneigeurs et tous les autres camions ne peuvent plus emprunter le pont Turcotte. Les élus sorelois sont donc exaspérés par les tergiversions du MTQ et souhaitent voir le processus de réparation de la structure du pont être accéléré. Rappelons que ce ministère avait soumis, en mars 2021, un échéancier menant à la réfection complète de la structure d’ici 2024 ou 2025.

La conseillère du quartier Richelieu, Sylvie Labelle, est grandement préoccupée par cette situation. « Concernant le pont Turcotte, depuis 2019, à part nous mettre des restrictions, le MTQ ne fait pas grand-chose, déplore-t-elle. Je me sens, comme municipalité, prise en otage par le MTQ qui donne toujours des réponses très laconiques. […] Je ne sens pas le MTQ très réceptif à la Ville de Sorel-Tracy. »

Sorel-Tracy réintègre officiellement la politique culturelle

Deux ans et demi après avoir quitté la politique culturelle de la MRC de Pierre-De Saurel, la Ville de Sorel-Tracy l’a officiellement réintégrée par résolution, le 19 avril. Cette nouvelle entente permettra aux artistes de Sorel-Tracy de bénéficier du programme de partenariat entre les MRC et le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ).

Rappelons que les 12 conseillers régionaux de la MRC s’étaient entendus sur la réintégration de la ville-centre lors d’une rencontre, le 2 mars dernier. Alors que la Ville s’est engagée à payer 56 % de la facture au niveau culturel de la MRC, une nouvelle ressource sera embauchée à 28 heures par semaine au lieu de 21, comme précédemment.

Nouvelles étapes dans l’agrandissement du Château Langelier

Le 16 mars dernier, les élus avaient adopté à l’unanimité un projet de règlement concernant des modifications de zonage afin de permettre l’agrandissement du Château Langelier. Depuis, le projet de règlement n’a fait l’objet d’aucune demande de participation à un référendum. Ainsi, le projet d’agrandissement a été autorisé par le conseil.

Selon le conseiller du quartier Bourgchemin, Olivier Picard, une consultation publique a eu lieu, il y a quelques semaines, concernant ce projet. « Des gens avaient quand même des préoccupations parce que l’agrandissement projeté va avoir huit étages de haut », a-t-il indiqué en séance.

Rejoint par le journal Les 2 Rives, le directeur général du Château Langelier, Michel Langelier, a indiqué que d’autres étapes administratives devaient être complétées avant de pouvoir divulguer tous les détails du projet.

Nouvelle aide financière pour l’Héberge du Grand-Héron

Le conseil a adopté un nouveau programme municipal complémentaire au programme AccèsLogis Québec pour venir aider financièrement l’Héberge du Grand-Héron.

La Ville de Sorel-Tracy a donc signifié à la Société d’habitation du Québec (SHQ) son intention d’aider ce projet de logements sociaux par l’entremise d’une aide financière directe ou avec un crédit de taxes pour une période déterminée.

Plusieurs projets acceptés

Les élus ont adopté un règlement omnibus permettant à plusieurs projets d’aller de l’avant.

Tout d’abord, ils ont autorisé plusieurs implantations et aménagements : la Maison l’Ancrage au 3500, chemin Saint-Roch, la Maison des jeunes l’Air du temps au centre culturel du 1015, place des Loisirs, une nouvelle entreprise de récupération et triage de produits provenant de l’industrie du bois au 10405, rue Industrielle, des minis entrepôts intérieurs au 1771, chemin Saint-Roch et un vignoble ainsi qu’un restaurant au 14765, chemin Saint-Roch.

Finalement, le conseil a autorisé la construction de deux habitations de six logements à l’intersection de la rue Cormier et du chemin Saint-Roch.

image