27 octobre 2021
Échos du conseil de la MRC de Pierre-De Saurel du 13 octobre
Les élus régionaux avaient demandé la décentralisation du réseau de la santé
Par: Alexandre Brouillard

La décentralisation du réseau de la santé pourrait passer par les établissements déjà existants, comme les CHSLD, tels qu’Élisabeth-Lafrance, à Sorel-Tracy. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Une semaine avant la sortie publique de François Legault promettant la décentralisation du réseau de la santé, les maires de la MRC de Pierre-De Saurel avaient appuyé une demande adressée au gouvernement du Québec pour procéder à la décentralisation du système de santé et de services sociaux, lors de la dernière séance du conseil, le 13 octobre dernier.

Publicité
Activer le son

Réunis en conseil régional, les élus ont appuyé à l’unanimité la MRC du Domaine-du-Roy dans sa demande au gouvernement du Québec concernant la décentralisation du système de santé et de services sociaux au Québec. En appuyant cette demande, le conseil demande le retour des cadres supérieurs, avec un pouvoir décisionnel, dans chacun des centres hospitaliers du territoire québécois. De plus, le conseil régional souhaite que Québec assure un maintien des services en continu pour le futur.

Six jours plus tard, soit le mardi 19 octobre, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé lors de son discours d’ouverture à l’Assemblée nationale que le gouvernement procédera à une vaste décentralisation du réseau de la santé vers les régions et les sous-régions. Cette décentralisation s’effectuera vers les établissements déjà existants, comme les hôpitaux, les Centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) et les Groupes de médecine de famille (GMF).

L’envie de décentralisation est la réponse à la réforme Barrette de 2015 qui avait entre autres résulté à la création des CISSS et des CIUSSS et par le fait même engendré une lourdeur administrative que les élus municipaux veulent éviter en rétablissant les directions dans chaque hôpital du Québec.

Ce n’est pas la première fois que les maires s’unissent pour dénoncer les conséquences d’un système de santé centralisé. En mai 2019, les 12 élus de la région avaient réalisé une sortie commune devant l’hôtel de ville de Sorel-Tracy pour dénoncer un « effritement des ressources, des équipements et des spécialités médicales à Sorel-Tracy ». Une pétition, lancée en juin 2020 par des médecins de la région pour demander cette décentralisation, a récolté près de 3000 noms.

Nouveau schéma de couverture de risque en sécurité incendie

Les conseillers régionaux ont annoncé que la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a approuvé le projet révisé de schéma de couverture de risques en sécurité incendie qu’ils avaient adopté le 7 juillet dernier.

Ce nouveau schéma, qui permettra entre autres de diminuer l’impact que les incendies peuvent avoir sur les citoyens de la MRC de Pierre-De Saurel, entrera en vigueur le 1er janvier 2022 pour une période de cinq ans.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce nouveau schéma, les conseillers régionaux ont aussi adopté une procédure de vérification périodique, qui est une obligation pour la MRC. Cette procédure est un moyen de vérifier l’efficacité des actions mises en œuvre par les différents services de sécurité incendie ainsi que le degré d’atteinte des objectifs prévus au schéma.

Nouvelle campagne d’achat de cartes-cadeaux

Suivant l’engouement généré l’an dernier envers la campagne d’achat de cartes-cadeaux, les conseillers régionaux ont décidé d’adhérer à la seconde édition de ce projet de la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy (CCIST) en investissant un montant de 25 000 $.

Lors de la première édition de la campagne, à l’achat d’une carte-cadeau de 50 $ chez les commerçants participants, un boni de 10 $ était fourni à l’acheteur.

Rappelons qu’elle avait connu un succès retentissant dès son lancement en novembre 2020, alors que 5000 cartes-cadeaux avaient été vendues et que 300 000 $ avait été injectés dans l’économie de la région.

Départs et remerciements

Les maires ont salué le départ de la coordonnatrice au développement culturel de la MRC, Marie-Pier Lachance, qui était à ce poste depuis le 15 mai 2018. Ils ont souligné la qualité de son travail et son dynamisme au cours des dernières années.

Finalement, ils ont aussi souligné le départ de Michel Blanchard, maire de Saint-David, et de Denis Marion, maire de Massueville, qui ne se sont pas portés candidat aux élections municipales 2021.

image