14 juin 2022
Repêchage d’expansion des Bâtisseurs de Montcalm dans la LNAH
Les Éperviers de Sorel-Tracy perdent six joueurs
Par: Alexandre Brouillard

Le cerbère Marc-Antoine Gélinas était avec les Éperviers depuis la saison 2018-2019. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le défenseur Samuel Carrier jouait avec les Éperviers depuis la saison 2014-2015. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

L’attaquant Dany Potvin a joué plus de 100 matchs avec Sorel-Tracy. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

L’attaquant Étienne Brodeur était un pilier de l’offensive soreloise depuis la saison 2014-2015. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les Éperviers de Sorel-Tracy se sont fait subtiliser six joueurs par la nouvelle concession de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), les Bâtisseurs de Montcalm, lors du repêchage d’expansion qui s’est tenu le lundi 6 juin dernier.

Publicité
Activer le son

Lors de la première ronde de sélections, la nouvelle équipe de Saint-Roch-de-l’Achigan a jeté son dévolu sur l’attaquant Étienne Brodeur et le défenseur Samuel Carrier, deux vétérans de l’effectif sorelois. Par la suite, en deuxième ronde, les Bâtisseurs ont recruté le cerbère Marc-Antoine Gélinas et l’attaquant Dany Potvin.

Lors de la troisième et dernière ronde, la nouvelle formation a sélectionné deux joueurs de liste qui ont évolué en Europe dans les dernières années, soit le défenseur Martin Lefebvre et l’attaquant Mathieu Lemay.

Le copropriétaire, directeur général et entraîneur-chef des Éperviers de Sorel-Tracy, Christian Deschênes, se dit être à l’aise avec les sélections des Bâtisseurs. Alors que certains s’expliquent mal les pertes de Samuel Carrier et Étienne Brodeur, M. Deschênes explique que ces derniers lui avaient signifié leur départ vers la retraite. « Montcalm prend une chance avec eux, mais je ne crois pas qu’ils vont rester longtemps sur leur liste », avance-t-il.

À l’opposé, le manitou des Éperviers se dit surpris de perdre Dany Potvin. « Je ne croyais pas qu’il allait prendre cette direction, admet Christian Deschênes. Je croyais qu’ils allaient sélectionner des joueurs originaires de leur coin. »

Pour ce qui est de Marc-Antoine Gélinas, le directeur général admet qu’il devra combler cette perte devant le filet. « Les Bâtisseurs ont sélectionné beaucoup de gardiens. Il n’est donc pas dit qu’on ne reverra pas Gélinas à Sorel-Tracy l’an prochain », soutient-il.

Concernant les joueurs de liste, Christian Deschênes n’est pas amer de perdre Lemay et Lefebvre. « Ce sont deux bons joueurs, mais je ne crois pas qu’ils reviendront d’Europe de sitôt », croit-il.

Du pain sur la planche

Se retrouvant du jour en lendemain avec six joueurs en moins dans son alignement, Christian Deschênes devra se retrousser les manches d’ici la prochaine saison. « Je vais devoir trouver un gardien, trois défenseurs et deux ou trois attaquants », mentionne-t-il.

Rappelons que les Éperviers de Sorel-Tracy ont aussi perdu leur capitaine, Adam Bourque, qui a accroché ses patins à la fin des séries éliminatoires.

Néanmoins, M. Deschênes assure que trois joueurs de liste lui ont déjà signifié leur intérêt d’évoluer pour les Éperviers lors de la saison 2022-2023.

Alors que la période des transactions s’est ouverte quelques heures après le repêchage d’expansion, Christian Deschênes et son équipe seront à l’affût des opportunités sur le marché.

« Je sais maintenant où sont mes trous dans l’alignement. On va regarder sur le marché des transactions et on va préparer le repêchage en travaillant nos listes. On va étudier nos priorités », conclut Christian Deschênes.

Le repêchage universel de la LNAH se tiendra le 18 juin prochain.

image