8 février 2022
En attente de consignes claires pour remplir les arénas à 50 %
Les Éperviers espèrent reprendre l’action bientôt
Par: Jean-Philippe Morin

Les Éperviers de Sorel-Tracy espèrent disputer des matchs au cours des prochains jours. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

En raison de leur statut professionnel, les Éperviers de Sorel-Tracy pourraient jouer des matchs devant un maximum de 500 personnes au Colisée Cardin. Toutefois, les propriétaires des six équipes de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) ont décidé d’attendre un peu avant de reprendre l’action.

Publicité
Activer le son

Réunis virtuellement le 31 janvier dernier, les propriétaires ont convenu d’attendre de nouvelles directives du gouvernement du Québec.

« Certains propriétaires sont prêts à vivre une semaine ou deux à 500 personnes dans l’aréna, mais on veut connaître la date où l’on pourrait mettre 50 % de capacité dans le building. Sans avoir la date, impossible de reprendre les activités, parce que ce n’est pas rentable à long terme de jouer devant 500 personnes », explique le copropriétaire, directeur général et entraîneur-chef des Éperviers, Christian Deschênes.

Ce dernier dit suivre attentivement la situation avec la Santé publique et le gouvernement du Québec. « On espère des annonces positives bientôt, au moins de savoir la date qu’on pourra être à 50 %. Ça ne nous dérange pas de jouer devant 500 personnes au début, d’accueillir seulement nos détenteurs de billets de saison, mais on veut au moins savoir quand on va pouvoir accueillir plus de monde à l’aréna », souligne-t-il.

Les six villes de la ligue ont accepté de rendre la glace disponible afin que le calendrier régulier soit prolongé de deux semaines, ce qui donne une certaine marge de manœuvre aux équipes. Il est toutefois minuit moins une pour reporter d’autres matchs, puisque le calendrier pourrait être raccourci davantage si l’inaction se poursuit.

D’ici là, les joueurs des Éperviers continuent de s’entraîner chaque mercredi, au Colisée Cardin.

Mouvement #onveutjouer

La semaine dernière, plusieurs équipes sont embarquées dans le mouvement #onveutjouer afin de demander au gouvernement d’autoriser la reprise des parties au hockey mineur. Les Patriotes de l’UQTR ont démarré ce mouvement et depuis, plusieurs équipes ont emboîté le pas. Les Éperviers ont affiché leurs couleurs sur leur page Facebook, tout comme l’Association du hockey mineur du Bas-Richelieu (AHMBR) et les Mustangs de Contrecœur.

« Alors que la Ontario University Athletics, la LHJMQ, la ECHL, la AHL et la LNH reprennent la compétition, nous en avons assez de patienter. 11 matchs en 2 ans, c’est beaucoup trop peu!! Que nous soyons issus des ligues mineures, de la LHJMQ, LHJQ, RSEQ, ou qu’on soit aux portes du hockey professionnel, nous pratiquons tous le même sport. ON VEUT JOUER! », peut-on lire sur la page des Mustangs, qui évoluent dans la Ligue de hockey senior élite (LHSE).

« On embarque dans ce mouvement, ajoute Christian Deschênes. On ne veut pas mettre personne en danger, mais la santé mentale est importante. Quand on voit les jeunes du hockey mineur qui ont perdu une saison de hockey l’an dernier et une demi-saison cette année, et que d’autres jeunes dans d’autres pays continuent, c’est difficile. Plus on attend, plus ce sera dommageable pour eux. Pour certains jeunes, le sport fait en sorte d’équilibrer leur vie. »

image