8 Décembre 2020
Saison annulée dans la Ligue nord-américaine de hockey
Les Éperviers ne pourront pas défendre leur titre de champion en 2021
Par: Alexandre Brouillard

Avec l’annulation de la saison 2020-2021 de la LNAH, les Éperviers de Sorel-Tracy ne pourront pas défendre leur double titre de champion et espérer mettre la main sur la Coupe Vertdure. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Champions défendants des deux dernières saisons de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), les Éperviers de Sorel-Tracy n’auront pas l’occasion de ramener une troisième Coupe Vertdure de suite au Carré Royal. Le directeur général et entraîneur-chef sorelois Christian Deschênes se dit déçu de l’annulation de la saison régulière tout en espérant pouvoir tenir un tournoi plus tard en 2021.

Publicité
Activer le son

« Malheureusement, nous avons unanimement décidé d’annuler la saison 2020-2021 à cause des règles sanitaires en vigueur. […] Par contre, un tournoi pourrait être présenté au mois de mars, avril ou même en mai », mentionne Christian Deschênes.

Il y a quelques mois, le commissaire de la LNAH, Renaud Lefort, et les propriétaires des six équipes avaient élaboré trois scénarios par rapport au début de la saison 2020-2021 : en novembre, en décembre ou même en janvier. Toutefois, avec la situation actuelle entourant la pandémie de la COVID-19 au Québec, il ne semblait pas possible pour les dirigeants de la ligue d’entrevoir une saison qui respecterait les mesures sanitaires en vigueur.

Pour les six équipes de la ligue, un minimum d’environ 500 partisans dans les gradins est nécessaire pour présenter des matchs rentables. « Nous sommes bien loin de pouvoir accueillir autant de personnes au Colisée. Même avec 500 personnes dans les gradins, ça aurait été risqué et je ne sais pas si toutes les équipes auraient embarqué. Ça ne serait pas sérieux de jouer une saison à quatre équipes », indique l’entraîneur des Éperviers.

Un possible tournoi à la ronde en 2021

Un tournoi à la ronde en 2021 pourrait permettre aux hockeyeurs de la ligue de renouer avec leur sport. « Je suis pour l’idée parce qu’en ce moment, on a des joueurs qui ne jouent pas depuis plusieurs mois et qui étaient habitués de toucher la glace régulièrement depuis des années. En plus, nous avons des gars à tester et des joueurs qui doivent jouer le plus tôt possible, alors j’aime bien l’idée d’avoir un tournoi sur une ou deux fins de semaine », indique Christian Deschênes.

L’inaction des joueurs est l’un des principaux problèmes reliés à l’annulation du calendrier 2020-2021. Tandis que des hockeyeurs issus de ligues supérieures vont évoluer en Suède, en Suisse ou ailleurs en Europe, la majorité des joueurs de la LNAH ne peuvent pas jouer. Seulement quelques-uns peuvent espérer un renouement des activités en East Coast League (ECHL) pour pouvoir se délier les jambes.

« Deux de mes joueurs m’avaient demandé la permission d’aller jouer dans la East Coast League. Moi, ça ne me dérangeait pas parce qu’ils n’ont pas un contrat qui les empêche d’aller jouer ailleurs. De toute façon, comme c’est là, on ne sait même pas si cette ligue va recommencer. Par contre, le tournoi pourrait leur donner de la glace », conclut Christian Deschênes.

image