29 novembre 2018 - 11:13
MRC de Pierre-De Saurel
Les municipalités accusent le maire Serge Péloquin de les brimer
Par: Jean-Philippe Morin

Serge Péloquin a subi des attaques de toutes parts en plein séance du budget, le 28 novembre. (Photo : Pascal Cournoyer)

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a subi les foudres de plusieurs maires de la MRC de Pierre-De Saurel en pleine séance du budget, le 28 novembre. Il a été blâmé pour avoir bloqué une partie du budget de la MRC ainsi que des nominations sur deux comités importants.

L’atmosphère Ă©tait de nouveau tendue Ă  la MRC. Au centre du litige, Serge PĂ©loquin a demandĂ© le vote Ă  deux reprises, dont une fois Ă  la partie 1 du budget, ce qui a fait dĂ©railler la sĂ©ance. En raison du statut de la ville-centre, il peut s’opposer Ă  tout point en fonction du principe de la double majoritĂ©.

C’est ce qui s’est produit au moment d’adopter la plus importante partie du budget, soit une somme de 8 096 901$ sur un total de 13 950 129$. Seul Sylvain Dupuis, de Saint-Ours, l’a appuyĂ© sur ce vote. L’adoption du budget 2019 a donc Ă©tĂ© reportĂ©e dans trois mois. C’est donc le budget actuel qui prĂ©vaut, « un contexte qui ne sera pas ans consĂ©quence pour l’administration de l’organisme et pour la rĂ©gion », Ă©crit-on dans un communiquĂ© de la MRC.

Trois points en litige

Dans le budget, Serge PĂ©loquin s’est dit en dĂ©saccord avec une allocation de dĂ©penses que les maires voulaient se payer pour siĂ©ger sur diffĂ©rents comitĂ©s. Il Ă©tait prĂ©vu un montant de 250$ par comitĂ© par annĂ©e pour chacun des maires. Au total, cette dĂ©pense reprĂ©sente 11 610$ sur le budget. Les maires disent vouloir ce montant puisque les allocations de dĂ©penses seront imposables au fĂ©dĂ©ral en 2019.

« L’ensemble des maires, sauf celui de la ville-centre, ne sont pas Ă  temps plein. C’est un montant pour payer notre transport sur des comitĂ©s. C’est une question d’Ă©quitĂ© afin de supporter une perte de revenus », a soulignĂ© le maire de Sainte-Anne-de-Sorel, Michel PĂ©loquin.

« Je suis celui qui siège sur le plus de comitĂ©s Ă  la MRC et je m’y oppose quand mĂŞme, a scandĂ© Serge PĂ©loquin. La demande initiale Ă©tait mĂŞme de 500$. Si vous trouvez que vous ne gagnez pas assez cher, augmentez-vous dans vos municipalitĂ©s et laissez la MRC tranquille! On nous refile 60% de la facture Ă  Sorel-Tracy. […] Si on le fait, faisons-le comme il faut. »

Un autre point en litige dans le budget est l’ajustement salarial de plusieurs employĂ©s de la MRC de Pierre-De Saurel. Le 18 juin, trois maires s’y Ă©taient opposĂ©s, soit Serge PĂ©loquin, Sylvain Dupuis et Diane de Tonnancourt. Cette dernière s’est toutefois rĂ©tractĂ©e et appuie la hausse des salaires. Au budget, une dĂ©pense de 23 420$ Ă©tait prĂ©vue pour augmenter leur salaire, ce Ă  quoi Serge PĂ©loquin s’oppose une fois encore.

« C’est appuyĂ© d’une Ă©tude de la FQM [NDLR : FĂ©dĂ©ration quĂ©bĂ©coise des municipalitĂ©s] commandĂ©e par la MRC, souligne le prĂ©fet Gilles Salvas. On y remarque que 13 de nos 20 employĂ©s gagnent moins cher que des employĂ©s d’autres MRC comparables. »

« Je ne suis pas d’accord avec cette hausse, a rĂ©pliquĂ© Serge PĂ©loquin. Selon moi, les salaires sont comparables. »

Plus tard dans la sĂ©ance, Serge PĂ©loquin a aussi demandĂ© le vote lorsqu’est venu le moment de nommer les maires siĂ©geant sur les comitĂ©s. Cette fois, il Ă©tait seul contre les 11 maires Ă  s’opposer Ă  l’adoption du mode de scrutin, empĂŞchant ainsi deux comitĂ©s de se former, soit le comitĂ© administratif et le comitĂ© du Parc Ă©olien Pierre-De Saurel. Le vote a Ă©tĂ© reportĂ© Ă  une prochaine sĂ©ance.

« On n’a pas Ă  refuser un processus dĂ©mocratique, les règles [de la double majoritĂ©] sont lĂ  pour ĂŞtre respectĂ©es, a expliquĂ© Serge PĂ©loquin. Il faut cesser de gĂ©rer avec des tensions. Ça va arriver qu’on ne sera pas d’accord. Ce que je dis, c’est de reporter l’adoption Ă  une prochaine sĂ©ance le temps qu’on en parle, c’est plus sage. »

Serge PĂ©loquin s’adressera Ă  la population le 3 dĂ©cembre, Ă  20h avant la sĂ©ance ordinaire du conseil de ville de Sorel-Tracy. Son allocution sera prĂ©sentĂ©e Ă  MaTV et sur YouTube.

————

Ce que les maires ont dit

« Ne venez pas me dire que je bloque l’assemblĂ©e. On a rĂ©ussi Ă  adopter presque tous les points, on est d’accord avec la majoritĂ© des points, alors ne venez pas me dire que je bloque les dĂ©cisions. » – Le maire de Sorel-Tracy, Serge PĂ©loquin

« La double majoritĂ© vise Ă  rassembler, non pas Ă  ce que le maire de la plus grande ville bloque tout. On assiste ce soir Ă  un constat d’Ă©chec Ă  travailler collectivement pour la rĂ©gion. » – Le maire de Massueville, Denis Marion

« C’est dĂ©solant ce Ă  quoi on assiste ce soir. On est 12 maires, il y en a 10 qu’on bâillonne. S’il y a quelque chose de fondamental en dĂ©mocratie, c’est le droit de voter. De te donner tous les pouvoirs, c’est une attaque directe Ă  la dĂ©mocratie. » – Le maire de Sainte-Anne-de-Sorel, Michel PĂ©loquin

« Quand ça ne fait pas ton affaire, on est des moins que rien dans le milieu rural. » – Le maire de Saint-David, Michel Blanchard

« Ça fait des semaines qu’on en discute et qu’on est au mĂŞme point. On est 10 Ă  avoir la mĂŞme opinion. » – Le maire de Saint-Joseph-de-Sorel, Vincent Deguise

« [Serge PĂ©loquin] ne reconnaĂ®t pas le mandat d’une MRC et il ne reconnaĂ®t pas le rural. On nous reconnaĂ®t comme un gouvernement de proximitĂ© et notre rĂ´le n’est pas seulement de penser pour notre ville, mais bien pour la rĂ©gion » – Le maire de Saint-Robert et prĂ©fet de la MRC de Pierre-De Saurel, Gilles Salvas

 

Le budget 2019 qui n’a pas Ă©tĂ© adoptĂ©

Une baisse de 19,46% du budget a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e. Il est passĂ© de 17 321 773$ en 2018 Ă  13 950 129$ en 2019. Quant aux quotes-parts des municipalitĂ©s, elles sont en hausse de 0,45%, ce qui reprĂ©sente 22 543$ en tout. L’inflation est estimĂ©e Ă  1,8%.

image