15 Décembre 2021
Malgré trois victoires annulées en raison d’un alignement illégal
Les Mustangs de Contrecœur visent encore les grands honneurs
Par: Alexandre Brouillard

Le Sorelois Miguel McKinnon participe au succès offensif des Mustangs de Contrecœur avec neuf points en neuf matchs. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Après un début de saison exceptionnel de sept victoires en 10 matchs, les Mustangs de Contrecœur se sont fait retirer trois victoires à cause d’un alignement jugé illégal par les responsables de la Ligue de hockey senior élite (LHSE). Malgré cette embûche, l’équipe aspire toujours aux grands honneurs.

Publicité
Activer le son

« Dans les circonstances, je suis satisfait de notre début de saison. C’est tout de même décevant parce que les trois matchs perdus par forfait nous ont fait glisser au classement », affirme l’entraîneur-chef des Mustangs de Contrecœur, Alain Côté.

À la mi-novembre, une assemblée spéciale de la LHSE s’est tenue pour définir les sanctions appliquées aux Mustangs quant à leur alignement lors de trois matchs, soit le 24 octobre et le 6 novembre face à la Chambre HC de Terrebonne et le 5 novembre contre les Maroons de Waterloo.

Lors de ces rencontres, les Mustangs ont eu recours aux services de six joueurs étiquetés senior AAA, alors que la ligue en permet seulement cinq en uniforme. C’est le statut du joueur Nicolas Ross St-Onge, sous contrat depuis quatre saisons dans la LHSE, qui a été signalé, bien que l’erreur n’ait jamais été constatée par les Mustangs, la ligue ou par les autres directeurs généraux du circuit.

« Nous croyons sincèrement que les Mustangs n’ont pas fait preuve de négligence et ont agi de bonne foi lors de la rédaction du contrat en question, et ce, depuis sa création il y a quatre saisons », peut-on lire dans un communiqué émis par la ligue.

Se retrousser les manches

Se retrouvant donc avec une fiche de quatre victoires et six défaites, les Mustangs devront se retrousser les manches et additionner les victoires pour grimper au haut du classement.

« Dans notre tête, on a gagné les matchs perdus par forfait et on les méritait. Ça nous nuit pour gagner le championnat de saison, qui n’est pas encore hors de portée, mais on peut encore gagner les séries à la fin de l’année », mentionne M. Côté.

Pour la suite de la saison, l’entraîneur-chef croit avoir les outils nécessaires sous la main pour aspirer aux grands honneurs. « Les acquisitions de joueurs sorelois, comme Étienne Salvail et Miguel McKinnon, jumelées aux performances de notre gardien vétéran [Jocelyn Morrissette] ont beaucoup aidé. Mais honnêtement, c’est un travail d’équipe. Les Mustangs, ce n’est pas qu’un seul joueur », soutient-il.

Par ailleurs, selon M. Côté, les Mustangs sont très bien installés dans leur nouveau domicile à Contrecœur. « On a été très bien accueillis par les gens de la région. Ils viennent aux matchs, ils sont bruyants et ils semblent contents de nous avoir en ville. Alors pour nous, c’est le fun de se sentir appréciés par les amateurs de hockey de la région », indique-t-il.

« Après les Fêtes, on aura sept matchs à jouer. L’objectif est de terminer le plus haut possible au classement pour avoir l’avantage de la patinoire en séries éliminatoires. Ensuite, le reste va se passer en séries et nous serons prêts quand ce sera le temps », conclut Alain Côté.

D’ici la nouvelle année, les Mustangs accueilleront La Chambre HC de Terrebonne, le 17 décembre, à 20 h 15, à l’aréna de Contrecœur. Ils renoueront avec l’action le 7 janvier, à domicile, face aux Loups de Saint-Gabriel-de-Brandon.

image