20 Décembre 2022
Les surnoms sorelois, un patrimoine à célébrer
Par: Deux Rives

Rédacteur en chef au défunt hebdo La Voix, directeur des communications à la Ville de Sorel-Tracy, saxophoniste et passionné de plein air; Louis Latraverse a été au cœur de l’actualité régionale pendant de nombreuses années. Les 2 Rives est heureux de le recevoir à titre de chroniqueur invité.

Les sujets qui me permettraient de faire une chronique pour susciter votre indignation et à la limite vous faire rouler des yeux sont nombreux, voire illimités : la guerre en Ukraine, le débordement dans les urgences particulièrement à l’Hôtel-Dieu de Sorel, la crise climatique, la disparition de la biodiversité, les virus (qui en sont une conséquence), linflation, le prix de lessence… Ok, j’arrête. Bref, tous des sujets à éviter lors des prochaines réunions de famille, à moins de vouloir vraiment gâcher le party.

Publicité
Activer le son

Récemment, un auteur autochtone soulignait limportance de nommer les gens, les lieux, la faune, la flore, bref, tout ce qui nous entoure, le monde matériel et immatériel. Les nommer, c’était reconnaître leur existence; leur permettre de sortir de l’anonymat.

Pour sidentifier, il y a le nom, le prénom et parfois, ça ne suffit pas, on reçoit un surnom, donné par notre entourage. Le surnom se rapporte souvent à un trait de caractère, une particularité physique, une qualité ou un signe particulier. Dailleurs, de nombreux noms de famille, tels que Latraverse, Capistran et autres descendants de Paul Hus, étaient à l’origine des surnoms ou noms « dits » comme Hus dit Beauchemin.

Il en est de même pour de nombreux noms typiquement québécois. C’était au départ des surnoms ou noms « dits » par exemple : Bellefleur, Despins, Carrière, Laviollette, Ladouceur, Lapointe, Lamoureux, Ladébauche, etc.

À ne pas confondre avec les « non-dits », un autre sujet délicat.

J’ai fait lexercice de me rappeler les surnoms de personnages sorelois en englobant toutes les municipalités environnantes dont le nom se termine par la particule -de Sorel. Ce qui minspire une portion éditoriale : on va-t’y finir par le faire adopter officiellement le gentilé des Sorelois? Me semble que cest moins compliqué que dabolir le serment au roi Charles III dAngleterre. Avez-vous hâte d’y voir la face sur vos vingt piastres? Moi, non. Ok, on se calme!

Certains titulaires de ces trouvailles linguistiques sont disparus et dautres encore bien vivants. Cest une ode à la culture populaire, à la langue de tous les jours, à ces mots parfois sortis d’on ne sait d’où. Se rappeler ces surnoms, cest plonger dans lhistoire non officielle, celle qui se raconte, qui sinvente et se réinvente comme une histoire de pêche. Ils ne sont pas dans le dictionnaire des noms propres, mais chacun a une histoire qui lui est propre, haute en couleur, savoureuse et unique.

Alors, en voici un florilège désordonné : Ti-Pois, Ti-Boutte, Ti-Frère, Tite-Cruche, Tout-Nu, Dada, Dzidille, Faff, Tailleux, Bogers, Souris, Froutte, Bedo, Gros Narss, Pickle, La Bine, Guerda, Seusseux, Gros Bras, Gros Gras, La Lune, Marteau, Nimus, Farfadet, Chinois, Palette, Dieu-Dieu, Le Stud, Gras-Doux, Pesto, Cantine, Pourri, Pointu, PanPan, PinPin, Abdou, Baguette, Balai, Tomate, Pit, Bidou, Le Père, Gros Chien, Trente-Sous, Tourlou, Le Beigne, La Couette, Ti-Velours, Dambé, Ti-Wiss, Cénarff, Snorky, Mousty, Fanta, Fred Caillou, Bigou, Pataud, Toasté, Kitou, Zabu, Zaille, sans oublier les classiques Pitou, Minou, Michou, Ti-Poil, Ti-Coune, Ti-Noir, Pépé, L’Gros, LGrand, LVieux, Ti-Poux, Ti-Nomme, Tati, Will, Ti-Cul et bien dautres plus osés que je m’abstiendrai d’énumérer.

Enfin, toujours dans le but d’égayer vos soirées familiales, vous pouvez jouer à inventer un nom de famille composé comme c’était à la mode dans les années 80; comme le célèbre Lebœuf-Hachey.

Vous pouvez pousser le niveau de difficulté d’un cran en supposant que cette génération a conservé la coutume pour nommer leur progéniture, par exemple Lemoine-Allaire-Hétu-Guay (‘scusez-la).

Amusez-vous sans vous crier des noms. On se retrouve l’année prochaine ‘fant-de-chienne.

image