8 juin 2022
Lutter contre le cancer à 14 ans
Par: Jean-Philippe Morin

Xavier Desaulniers a bien répondu aux quatre premiers traitements. Photo gracieuseté

Xavier Desaulniers subit présentement des traitements de chimiothérapie afin de combattre un cancer. Photo gracieuseté

Xavier Desaulniers est un membre du Groupe Scout Pierre-De Saurel, qui a démarré une collecte de fonds afin d’amasser des sous pour Leucan. Photo gracieuseté

Marie-Ève Guévremont est présente pour son fils Xavier Desaulniers. Photo gracieuseté

En janvier, Xavier Desaulniers remarque une bosse dans son cou. Le 22 février, le verdict tombe : c’est un cancer. Loin de se laisser abattre, le jeune homme de 14 ans, qui a subi quatre de ses huit traitements de chimiothérapie, reste positif et continue de se battre.

Publicité
Activer le son

Le lymphome de Hodgkin scléronodulaire est un cancer qui apparaît le plus souvent chez les jeunes garçons sportifs. Les médecins de l’hôpital Sainte-Justine lui ont dit que les traitements seraient difficiles, mais que les chances de survie sont excellentes.

Perte de cheveux, peu d’appétit, baisse d’énergie; tous ces effets secondaires sont un bien mauvais moment à passer, mais l’adolescent sorelois est résilient dans cette épreuve.

« Après mon premier traitement, je suis resté couché pendant trois jours et demi. Juste d’être assis, j’étais étourdi. Pour les autres, c’était un peu moins pire, mais quand même difficile. Il ne faut jamais lâcher même si c’est difficile », lance-t-il avec aplomb.

Toutes les deux semaines, il doit se rendre à Sainte-Justine pour ses traitements. Si son bilan sanguin est moins bon, le traitement est retardé d’une autre semaine. Difficile de dire quand ses traitements seront complétés.

Ses parents Marie-Ève Guévremont et François Desaulniers l’accompagnent pour chacune de ses visites à Sainte-Justine. « Tu ne penses jamais que ça peut arriver à un de tes enfants. Il est fait fort! Nous, on est là pour lui, il nous impressionne chaque jour. Lors du dernier traitement, le médecin a dit de s’attendre à de bonnes nouvelles. On s’accroche à chaque petite bonne nouvelle », relate Mme Guévremont.

Les résultats du jeudi 26 mai étaient d’ailleurs très positifs. Le jeune homme répond si bien aux traitements qu’il ne reste qu’un seul petit point cancérigène actif, alors que tous les autres sont maintenant inactifs ou disparus. Le cœur n’a pas été touché par la chimiothérapie.

Le plus difficile pour Xavier est de voir de moins en moins ses amis. En raison de la maladie, il doit être en contact avec le moins de gens possible, si bien qu’il pratique l’école à la maison depuis le début mars. « Quand je vais bien, un ou deux amis viennent manger à la maison. Je fais aussi beaucoup de vélo entre autres avec ma voisine et je prends des marches. J’en profite quand je me sens bien », raconte le jeune homme.

Xavier a un petit frère de 11 ans, Jacob. « Jacob a maturé à travers tout ça, indique sa mère. Il fait plus de tâches ménagères, il aide le plus possible son frère. Il est très solidaire, c’est beau à voir. »

Collecte de fonds pour Leucan

Charles Frenette, alias Grizzly, est l’animateur responsable des Aventuriers pour le Groupe Scout Pierre-De Saurel, dont fait partie Xavier. En apprenant la nouvelle, il a eu l’idée d’organiser une collecte de fonds via le Groupe Scout dans le cadre du Défi Têtes rasées de Leucan.

« Ça nous donne tellement une bouffée d’air frais! C’est une adrénaline qui nous motive encore plus, un bel encouragement. On est chanceux d’avoir Leucan dans notre vie, c’est un très bel organisme qui aide les gens atteints de cancer », indique Marie-Ève Guévremont.

Le Défi Têtes rasées de Leucan aura lieu le 24 septembre prochain à la Colonie des Grèves de Contrecœur. En date du 7 juin, 2955 $ avaient été amassés sur un objectif de 5000 $.

image