22 juin 2022
Marc-André Fleury est ouvert à toutes possibilités
Par: Alexandre Brouillard

Marc-André Fleury était heureux de rencontrer les organisateurs et les jeunes de l’événement Nos Pee-Wee contre le cancer. Photo Alexandre Brouillard | Les 2 Rives ©

À peine sa saison terminée, le cerbère sorelois Marc-André Fleury se prépare déjà pour la prochaine campagne. Les prochaines semaines s’annoncent chargées pour le vétéran de 37 ans qui devra se trouver une équipe et une ville où vivre avec sa famille.

Publicité
Activer le son

Alors qu’il pourrait devenir agent libre sans compensation pour la première fois de sa carrière le 13 juillet prochain, le Sorelois se dit prêt à se trouver une équipe qui pourrait bien devenir son dernier foyer en carrière.

« Je veux prendre la bonne décision pour ma famille et moi, soutient-il. C’est la première fois que je pourrai prendre le choix de l’équipe où je veux aller. Je veux prendre mon temps, mais pas trop non plus, pour avoir le temps de trouver une maison et l’école pour mes enfants. »

La saison 2021-2022 n’a pas été de tout repos pour Flower. Après un début de saison en dents de scie avec les Blackhawks de Chicago, le numéro 29 avait eu le plaisir de signer sa 500e victoire en carrière face aux Canadiens de Montréal, au Centre Bell, en décembre dernier.

Échangé au Wild du Minnesota le 21 mars 2022, il s’est envolé pour Saint-Paul avec l’espoir de remporter une quatrième Coupe Stanley. La troupe de Dean Evason s’était toutefois butée au Blues de Saint-Louis et avait baissé pavillon au premier tour des séries éliminatoires.

Il admet que les derniers mois n’ont pas été faciles pour sa famille et lui. « C’était difficile de partir de Vegas, déménager à Chicago et la même chose à la fin de l’année », admet le Sorelois.

Alors que plusieurs partisans rêvent de le voir signer avec les Canadiens de Montréal, ce dernier n’écarte pas un tel scénario.

« Ça pourrait être une option, mais ce ne l’est pas encore. Carey [Price]a fini la saison et je lui souhaite d’être correct pour revenir la saison prochaine. Mais c’est sûr que j’aimerais une équipe où je pourrais gagner des matchs. Il ne m’en reste pas long à jouer, alors je veux en profiter le plus possible et gagner une autre fois », indique Marc-André Fleury.

Avec 520 victoires en carrière, Marc-André Fleury n’est qu’à 31 victoires de Patrick Roy et du deuxième rang de l’histoire de la Ligue nationale de hockey (LNH) à ce chapitre.

image