8 novembre 2021
Maud Allaire réélue avec éclat à Contrecœur
Par: Jean-Philippe Morin

Maud Allaire était tout sourire après les résultats de dimanche soir. Photo gracieuseté/Myriam Arpin

Maud Allaire, qui sollicitait un deuxième mandat comme mairesse de Contrecœur, a été réélue avec une forte majorité, dimanche soir.

Publicité
Activer le son

Avec 1812 votes (68,38 %) contre 838 (31,62 %) pour son opposant René Laprade, Mme Allaire aura les coudées franches à la tête de la ville qui atteindra vraisemblablement les 10 000 habitants au cours de son prochain mandat.

« Je crois que les gens ont bien aimé mon bilan des quatre dernières années et c’est pourquoi ils ont décidé de me donner un deuxième mandat. Je veux continuer à être présente pour eux », a-t-elle déclaré après sa victoire.

Elle compte utiliser ses huit années d’expérience comme conseillère municipale et quatre années comme mairesse pour assurer une continuité au conseil et mener à terme plusieurs projets.

« La Ville a un beau rayonnement. Oui il y a le dossier du terminal portuaire qui est très important, mais Contrecœur bouillonne de beaux projets. On n’a qu’à penser au quai municipal qui se refait une beauté actuellement. Je veux aussi me montrer ouverte à toutes les propositions apportées par les citoyens pour faire avancer la Ville », ajoute-t-elle, en remerciant les bénévoles qui l’ont aidée dans sa campagne.

René Laprade respecte le choix des électeurs

De son côté, René Laprade est serein avec le résultat, même s’il regrette qu’il n’y ait pas eu d’échange entre les candidats à la mairie pendant la campagne.

« C’était une campagne quand même tranquille et il n’y a pas eu de rencontre pour parler du bilan de la mairesse sortante. Il aurait pu y avoir un changement si on avait pu explorer ce qu’elle a fait pendant les quatre dernières années », souligne-t-il.

M. Laprade dit s’être présenté en politique pour donner un choix aux électeurs de Contrecœur et montrer une vision différente. « J’aimerais que la population s’intéresse davantage à la politique municipale. C’est important que les gens aient des choix à faire en démocratie. Je suis aussi content de voir que le conseil sera changé. J’y voyais une unité un peu troublante au sein des conseillers », avance-t-il.

En effet, seul Claude Bérard, réélu par acclamation, est de retour au conseil municipal. Les autres conseillers sont Karine Messier (par acclamation), Pierre-Olivier Roy, Pierre Belisle, Maggy Bissonnette et Claude Dansereau.

Selon M. Laprade, la mairesse devra assurer plus de transparence dans son prochain mandat. « La Ville n’aura plus le choix de diffuser les séances du conseil en raison d’une règle du ministère, mais ça fait deux ans que je demande qu’elles soient diffusées », insiste-t-il.

De son côté, Maud Allaire n’a pas voulu s’embarquer dans une campagne de dénigrement et se défend de manquer de transparence. « Je rencontrais des gens et ils me félicitaient de ne pas entrer dans une guerre. On savait tous que le ministère allait obliger la diffusion des conseils, on le savait que ça s’en venait. Si les citoyens ont des questions ou veulent demander des informations, ils peuvent appeler à la Ville et prendre rendez-vous avec moi, ça va me faire plaisir. Nous sommes là pour les citoyens et je suis toujours ouverte à répondre à toutes les questions », conclut-elle.

image