24 novembre 2021
Maude Frappier se qualifie pour les Défis de Patinage Canada à Regina
Par: Jean-Philippe Morin

Maude Frappier tentera de terminer parmi les 18 premières patineuses à Regina afin de se qualifier pour les Championnats canadiens en janvier. Photo Danielle Earl

La patineuse Maude Frappier, de Sainte-Anne-de-Sorel, s’est qualifiée, dans la catégorie novice, pour les Défis de Patinage Canada qui se tiendront du 1er au 5 décembre, à Regina.

Publicité
Activer le son

Âgée de 15 ans, celle qui patine maintenant à l’Académie Performance Isatis de Chambly est parvenue à se tailler une place avec Équipe Québec, ce qui lui a procuré son billet pour la Saskatchewan. Pour ce faire, elle a terminé au sixième rang des Championnats « A » de la section Québec qui se déroulaient à Sainte-Marie-de-Beauce, du 5 au 7 novembre. Seules les huit premières patineuses étaient sélectionnées pour représenter le Québec à cette compétition canadienne.

Maude Frappier connaît une très bonne saison jusqu’à maintenant. En août, elle a terminé au deuxième rang des Championnats québécois d’été, qui se tenaient à Pierrefonds. En septembre, elle a conclu les Championnats de la sous-section Québec en première position, à Beauport.

« Je suis vraiment contente de la façon dont je patine cette année, commente-t-elle. J’ai changé de Boucherville à Chambly en avril dernier, c’est une des meilleures places pour patiner au Québec. J’adore mes entraîneurs, ils me font cheminer beaucoup. »

La Sainte-Annoise ne s’en cache pas : son objectif est de terminer parmi les 18 premières à Regina, ce qui lui permettrait d’obtenir son billet pour les Championnats canadiens de patinage artistique qui seront disputés à Ottawa, en janvier.

« Je suis confiante. Je vais là-bas sans pression, pour m’amuser. Il arrivera ce qui arrivera », lance-t-elle sereinement.

Son année occupée se poursuivra vers la fin janvier, alors qu’elle sera en compétition dans un championnat régional afin de se qualifier pour les Jeux du Québec qui se dérouleront en mars, à Rivière-du-Loup.

Rappelons que Maude Frappier s’était démarquée en 2019 aux Jeux du Québec. Alors âgée de 12 ans, elle avait gagné l’or contre 38 autres patineuses en fracassant le record de la compétition. Depuis ce jour, les succès ne cessent de s’accumuler pour elle. « Il y a eu beaucoup de cheminement physique et mental depuis ce temps! J’y vais un jour à la fois », assure-t-elle.

Un autre de ses objectifs à court terme est de faire le saut chez les juniors l’an prochain. « Je commence à développer des sauts pour pouvoir patiner avec les juniors l’an prochain. Plus je patine, plus je développe de l’assurance. C’est avec cette assurance que je veux patiner à Regina dans quelques jours », conclut-elle.

image