15 février 2022
Plusieurs activités organisées dans les écoles de la région pour souligner les efforts des élèves
Par: Alexandre Brouillard

La persévérance des élèves du Centre de services scolaire (CSS) de Sorel-Tracy a été mise à l’épreuve depuis le début de la pandémie. Photothèque | Les 2 Rives ©

Le Centre de services scolaire (CSS) de Sorel-Tracy souligne les Journées de la persévérance scolaire (JPS), du 14 au 18 février, avec plusieurs activités, dont des conférences offertes par l’humoriste Alex Roof et le footballeur professionnel Laurent Duvernay-Tardif.

Publicité
Activer le son

L’édition 2022 des JPS se déroulera sous le slogan « Merci d’être porteur de sens », qui est un appel à la gratitude envers tous ceux à qui des investissements supplémentaires en temps et en énergie ont été demandés pour freiner les effets de la pandémie sur la motivation et l’engagement des jeunes dans leur scolarité.

Pour le CSS de Sorel-Tracy, les JPS sont l’occasion idéale de démontrer que la motivation et la persévérance des élèves sont l’affaire de tous. « Une communauté éducative doit se mobiliser autour des jeunes afin d’assurer leur réussite et leur motivation. […] La collaboration des membres du personnel scolaire, des parents, de la communauté, des organismes externes, des partenaires, des élèves et des citoyens est primordiale afin d’assurer la réussite des jeunes », affirme Laurence Cournoyer, directrice des Services du secrétariat général et des communications du CSS de Sorel-Tracy.

Entre le 14 et le 18 février, en plus des conférences de Laurent Duvernay-Tardif et d’Alex Roof, des tirages seront organisés dans les écoles de la région. De plus, des certificats et des cadeaux seront aussi offerts. « Une section outils avec une foule d’activités est disponible sur le site des Journées de la persévérance scolaire et à la disposition des écoles, qui déterminent les activités qui seront effectivement réalisées », précise Mme Cournoyer.

La pandémie teste la persévérance des étudiants

Il ne fait aucun doute que les deux dernières années, marquées au fer rouge par la pandémie, ont mis à rude épreuve la persévérance des étudiants. « Il a été remarqué, partout au Québec, une augmentation des élèves adultes, en formation professionnelle et en formation générale des adultes, qui abandonnent avant la fin de leur parcours », dénote Mme Cournoyer, en ajoutant qu’une baisse du taux de diplomation avait été constatée l’an dernier.

Pour cette dernière, l’impact de la pandémie sur la persévérance scolaire des jeunes dans le futur est difficile à déterminer. Elle assure toutefois que les membres du personnel du CSS de Sorel-Tracy sont à pied d’œuvre afin de minimiser l’impact que la pandémie pourrait avoir sur ces derniers.

Selon la directrice des Services du secrétariat général et des communications, en plus de mettre à l’épreuve la capacité des élèves, la pandémie a permis de constater leur grande résilience. « Le retour en présentiel et vers une certaine normalité aura certainement un impact positif sur leur motivation à l’école et, directement, sur la persévérance scolaire. D’ailleurs, le retour du sport et des activités parascolaires augmentera davantage cette motivation », croit Laurence Cournoyer.

image