22 septembre 2022
Promutuel Verchères – Les Forges remet 10 000 $ au CAB du Bas-Richelieu
Par: Jean-Philippe Morin

Jean Bussières, directeur général et Raymond Bluteau, président du conseil d'administration de Promutuel Assurances Verchères – Les Forges remettent le chèque à Ando Andrianady, directeur général du Centre d'action bénévole du Bas-Richelieu. Photo gracieuseté

Cent sept employés et partenaires de Promutuel Verchères – Les Forges étaient réunis le 15 septembre dernier au Club de golf Continental à Sainte-Victoire-de-Sorel pour prendre part au tournoi de golf annuel de la société. Un montant de 10 000$ a été ramassé et remis au Centre d’action bénévole (CAB) du Bas-Richelieu afin de soutenir le programme « Déjeuner – école » de l’organisme.

Publicité
Activer le son

« C’est une belle initiative de la part de toute notre équipe et je remercie la générosité des participants et tous ceux qui ont contribué à récolter cette somme importante. Nous croyons en la mission du CAB et nous sommes fiers de supporter ce programme », a souligné Jean Bussières, directeur général de la société.

Ando Andrianady, directeur général du CAB du Bas-Richelieu, a remercié l’équipe de Promutuel en mentionnant qu’il permettra d’aider plusieurs enfants des écoles primaires de la région qui ne mangent pas à leur faim le matin, tout en soulignant que les demandes d’aide sont actuellement à la hausse dans la région.

Rappelons que le CAB gère depuis plus de 25 ans le service de déjeuners-écoles, qui est offert aux enfants fréquentant 12 écoles primaires dont la famille vit une situation particulière. Avant la pandémie, des bénévoles offraient ce service directement dans les écoles, lors des journées du calendrier scolaire, de 7 h 15 à 8 h.

Depuis mars 2020, les aliments sont dorénavant acheminés directement aux domiciles des enfants. Un panier d’aliments sains et équilibrés qui respecte le Guide alimentaire canadien est offert, toutes les semaines, en quantité suffisante pour nourrir les enfants de la maisonnée incluant les enfants d’âges préscolaires et secondaires. Cette approche a permis de rejoindre plus d’enfants au primaire qui ne voulaient pas être identifiés à l’école. Le CABBR a poursuivi alors cette formule même si les coûts directs ont triplé. Par ailleurs, le nombre d’enfants est passé de 70 en moyenne avant la pandémie à 198 enfants durant l’année scolaire 2021-2022.

Le CAB du Bas-Richelieu est toujours à la recherche de bénévoles pour la confection des déjeuners, ainsi que la livraison.

image