29 juin 2022
Québec annonce une subvention de 21 270 $ pour la Maison Oxygène Saurel
Par: Jean-Philippe Morin

Sophie Lemire, intervenante à la Maison Oxygène Saurel, Cathy Bernatchez, intervenante responsable clinique à la Maison Oxygène Saurel, Louise Plante, directrice générale de la Maison Le Passeur et de la Maison Oxygène Saurel, Daniel Dyotte, président du conseil d’administration de la Maison Le Passeur et de la Maison Oxygène Saurel et Jean-Bernard Émond, député de Richelieu. Photo gracieuseté

Le député de Richelieu Jean-Bernard annonce, au nom du ministre de la Famille Mathieu Lacombe, une subvention de 21 720 $ pour le projet de la Maison Oxygène Saurel afin de favoriser l’engagement des pères auprès de leurs enfants ainsi que l’exercice de la coparentalité.

Publicité
Activer le son

« La coparentalité : un face-à-face efficace » est un projet de promotion et d’intervention en coparentalité par le développement d’outils de sensibilisation ainsi que des ateliers d’information pour les pères et les mères qui désirent travailler en équipe. Le programme sera présenté dès cet automne.

« La coparentalité se définit principalement par le partage des droits et des responsabilités du père et de la mère auprès de leurs enfants. Nous offrirons donc des ateliers thématiques aux pères et aux mères qui désirent s’outiller afin de devenir des coparents sains et efficaces pour leurs enfants », explique la directrice générale de la Maison Le Passeur et de la Maison Oxygène Saurel, Louise Plante.

« Je croise tous les jours de nombreux parents qui me font part de leurs défis et de leurs aspirations. Aujourd’hui, je me réjouis que nous puissions leur offrir un soutien supplémentaire et des outils appropriés pour favoriser la coparentalité. Je suis particulièrement sensible à la situation des pères qui mérite qu’on s’y attarde », souligne le député Jean-Bernard Émond.

« En collaboration avec les organismes partenaires, notre gouvernement travaille au soutien des divers acteurs de nos communautés pour que les parents, en particulier les pères, puissent bénéficier de plus de moyens concrets et de plus de services pour favoriser leur engagement au sein de leur famille. Étant père moi-même, je sais que les responsabilités familiales sont nombreuses et que l’engagement des deux parents favorise le développement des familles à leur plein potentiel », ajoute le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.

En tout, 46 projets verront le jour au Québec pour un investissement total de 1,53 M$ dans le cadre Programme de soutien financier aux initiatives favorisant l’engagement paternel et l’exercice de la coparentalité du gouvernement, lancé en novembre dernier.

image