11 novembre 2021
Rentrée parlementaire : Plamondon dresse les priorités du Bloc
Par: Jean-Philippe Morin

Louis Plamondon a été assermenté le 19 octobre dernier pour une 12e fois et il se dit fin prêt à entamer la prochain session parlementaire. Photo gracieuseté

À l’aube de la rentrée parlementaire qui aura lieu le 22 novembre à la Chambre des communes, le député de Bécancour–Nicolet–Saurel Louis Plamondon et le chef du Bloc Québécois Yves-François Blanchet ont établi cinq priorités à court terme pour la reprise des travaux : le financement des soins de santé, la lutte aux changements climatiques, le poids politique du Québec à Ottawa, la langue française et l’abolition des deux classes d’aînés créées par la hausse de la pension de vieillesse.

Publicité
Activer le son

« Plus de 50 jours après l’élection, le Bloc Québécois réitère qu’il faut urgemment reprendre les travaux dans des dossiers qui ne peuvent être ignorés plus longtemps », souligne M. Blanchet.

Le Bloc veut notamment que Justin Trudeau sur le financement des soins de santé auquel participeront tous les premiers ministres, les ministres de la Santé et les chefs des partis d’opposition à Ottawa. Il veut aussi convaincre le fédéral d’agir pour réduire la production de pétrole au Canada.

« Le Bloc Québécois défendra sans relâche et sans compromis le poids politique de la nation québécoise au Parlement canadien, où le Québec devra obtenir davantage de sièges plutôt que moins, comme il est actuellement proposé. Ce constat par la Chambre des communes que les Québécois forment une nation exige que ceux-ci soient traités avec les égards qui conviennent à ce statut », fait valoir Louis Plamondon.

Le Bloc veut aussi promouvoir, protéger et faire respecter la seule langue officielle et com-mune de la nation québécoise, le français, dans la foulée de l’affaire du PDG d’Air Canada. Finalement, M. Plamondon affirme qu’il reviendra à la charge pour aider les aînés de 65 à 74 ans qui, selon lui, sont discriminés puisqu’ils n’ont pas droit à la hausse de la pension de vieillesse, contrairement aux 75 ans et plus.

image