16 novembre 2021
Saint-Gérard-Majella frappée par une vague de démissions d’employés et de bénévoles
Par: Alexandre Brouillard

De nombreuses tensions secouent la municipalité depuis l’élaboration du projet d’agrandissement du centre de services municipaux. Photo Les 2 Rives ©

Anny Boisjoli, directrice générale et secrétaire-trésorière de Saint-Gérard-Majella, a remis sa démission lundi. Photo capture d’écran – page Facebook Table Femmes Centre Québec

La nouvelle mairesse de Saint-Gérard-Majella, Marie Léveillée, devra procéder à plusieurs embauches dans les premiers jours de son mandat. Photo gracieuseté

Une semaine après l’élection de la nouvelle mairesse de Saint-Gérard-Majella, Marie Léveillée, et de plusieurs conseillers de son équipe l’Alliance citoyenne, huit employés municipaux et bénévoles ont déposé leur démission, tandis que d’autres seraient à venir.

Publicité
Activer le son

Les employés municipaux et bénévoles démissionnaires sont Anny Boisjoli, directrice générale et secrétaire-trésorière, Mélissa Fréchette, secrétaire adjointe, Serge Lebrun, inspecteur municipal, Josée Bussières, récréologue, Louise Leblanc, du Comité MADA ainsi que Louis St-Germain, Mélanie Parenteau et Karine Therrien du Comité des loisirs.

Questionnée au sujet de la série de démissions, la nouvelle mairesse confie ne pas être surprise. « Durant la campagne électorale, on avait entendu qu’advenant notre victoire, des démissions auraient lieu », admet-elle.

Pour sa part, Anny Boisjoli ne se voyait pas travailler et collaborer avec les élus de l’Alliance citoyenne. « Ils ont fait une campagne électorale remplie de mensonges et je n’adhère pas à ça. Ça fait un an qu’ils poursuivent la municipalité et qu’ils me font de l’intimidation. De plus, quasiment toute l’équipe d’employés municipaux sera à rebâtir, ce qui sera beaucoup de travail », explique-t-elle, tout en affirmant que d’autres démissions sont à venir.

Alors que de nombreuses tensions secouent la municipalité depuis l’élaboration du projet d’agrandissement du centre de services municipaux, Mme Léveillée aurait voulu calmer le jeu et discuter avec Mme Boisjoli. « Je n’ai pas eu l’occasion de le faire, indique-t-elle. On a essayé de discuter avec elle samedi dernier, mais elle a répondu qu’elle avait trop de travail et qu’elle avait une grosse semaine. Maintenant, j’apprends qu’elle démissionne. Pourtant, dans les derniers mois, elle se disait impartiale. »

C’est donc dire que les nouveaux élus auront beaucoup de travail à faire, dès la première séance du nouveau conseil municipal, le mardi 16 novembre. « On travaille déjà à trouver des candidats, assure Marie Léveillée. Arriver en poste avec une vague de démissions, ça complique un peu les choses parce que normalement, ça ne se déroule pas comme ça. »

« Les démissions seront reçues à la séance de mardi. […] Malgré tout, je leur souhaite bonne chance, parce que la charge de travail est énorme », conclut Anny Boisjoli.

À lire aussi: Saint-Gérard-Majella : le maire sortant vaincu ne demande pas de recomptage 

image