16 novembre 2021
Saint-Gérard-Majella : le maire sortant vaincu ne demande pas de recomptage
Par: Jean-Philippe Morin

Le maire sortant, Georges-Henri Parenteau, n’a pas été en mesure de se faire réélire pour un second mandat à la mairie de Saint-Gérard-Majella. Photo Simon Ménard

Défait par seulement une voix lors des élections municipales du 7 novembre dernier, le maire sortant de Saint-Gérard-Majella, Georges-Henri Parenteau, ne demandera finalement pas de recomptage.

Publicité
Activer le son

M. Parenteau avait pourtant manifesté, en entrevue au lendemain de sa défaite, son intention de demander un recomptage, mais il s’est ravisé dans les derniers jours. La nouvelle mairesse, Marie Léveillée, a donc officiellement remporté la victoire avec 92 voix contre 91 pour Georges-Henri Parenteau, qui quitte la vie municipale de Saint-Gérard-Majella après 17 ans, dont quatre comme maire.

Toutefois, le siège no 4 fera l’objet d’un recomptage à la Cour le mercredi 17 novembre, à 9 h 30. Mélanie Parenteau, de l’équipe Georges-Henri Parenteau et Yves Villiard, de l’Alliance citoyenne, sont à égalité avec 92 voix chacun. Les cinq autres postes sont occupés par des conseillers de l’Alliance citoyenne, le parti politique de la mairesse Marie Léveillée.

Rappelons que l’Alliance citoyenne a été formée à la suite d’une grogne populaire dans le village. Des citoyens s’étaient mobilisés contre l’agrandissement du centre de services municipaux de Saint-Gérard-Majella et avaient dénoncé que la population n’avait pas été consultée.

Le taux de participation à Saint-Gérard-Majella s’est élevé à 84,8 %, soit le deuxième taux le plus élevé au Québec, après le village de Lac-Poulin, en Chaudière-Appalaches (92,3 %).

À lire aussi: Saint-Gérard-Majella frappée par une vague de démissions d’employés et de bénévoles 

image