18 novembre 2021
Soutenir les organismes et miser sur les logements sociaux
Par: Katy Desrosiers

Des travaux seront réalisés au Centre d’action bénévole du Bas-Richelieu pour mettre aux normes le bâtiment. Photo Les 2 Rives ©

Pour le volet communautaire, un des projets prioritaires est la mise à niveau du bâtiment qui abrite le Centre d’action bénévole (CAB) du Bas-Richelieu, afin de le mettre aux normes et ainsi remplir les exigences de confidentialité et de sécurité des bénéficiaires.

Publicité
Activer le son

« On va trouver une façon de bien les installer parce qu’ils nous rendent de grands services dans la communauté, autant avec les petits-déjeuners, l’aide alimentaire avec l’épicerie à bas prix et les repas avec la popote roulante », mentionne le maire Serge Péloquin.

L’objectif de l’organisme est de devenir propriétaire de la bâtisse. Ainsi, la Ville cédera le bâtiment, ce qui permettra au CAB d’aller chercher des subventions supplémentaires pour poursuivre ses opérations.

Le maire soutient aussi que la Ville continuera d’héberger d’autres organismes dans ses locaux, qu’elle les supportera dans leur mission et qu’elle poursuivra la promotion de leurs services pour que la population connaisse bien les ressources de la région. « Plus il y aura de l’information qui circule, moins il y aura de monde aux prises avec des problèmes sans solution », ajoute-t-il.

Au niveau de l’enjeu des logements sociaux, M. Péloquin assure que le projet de l’Héberge du Grand-Héron est toujours sur les rails. Le nouveau plan avec des modifications au toit sera approuvé lors du prochain conseil de ville. Aussi, le nouveau projet de logements sociaux de l’Office municipal d’habitation (OMH) de Sorel-Tracy est en marche et des résolutions d’engagement pour trouver un terrain ont déjà été prises.

La Ville travaille également pour avoir accès à un programme de supplément au loyer qui permettrait à des locataires de signer un bail avec un propriétaire, mais de payer seulement une certaine part du loyer. Le reste serait compensé au propriétaire par un montant via l’OMH.

image