1 avril 2022
Après plusieurs années en politique
Suzanne Dansereau ne sollicitera pas un nouveau mandat l’automne prochain
Par: Alexandre Brouillard

L’automne prochain, Suzanne Dansereau tirera un trait sur sa vie publique après plusieurs années en politique municipale et provinciale. Photothèque | Les 2 Rives ©

Après plusieurs années à la mairie de Contrecœur comme conseillère et mairesse, Suzanne Dansereau tirera un trait sur sa vie publique et politique l’automne prochain, alors qu’elle ne se représentera pas aux prochaines élections provinciales dans la circonscription de Verchères.

Publicité
Activer le son

C’est avec un sentiment du devoir accompli que la députée de Verchères à l’Assemblée nationale a annoncé qu’elle ne sollicitera pas un second mandat pour la Coalition Avenir Québec (CAQ). « Je suis fière d’avoir tout donné pour la population de chez nous. Je me revois faire mes premiers pas en tant que militante et bagarreuse en faisant signer des pétitions pour améliorer les pistes cyclables. […] J’ai tout de suite vu l’impact de se tenir debout dans la vie. Ce fut ma façon de faire », souligne celle qui a été mairesse de Contrecœur durant 18 années.

Lors de ses premiers pas en politique municipale, Contrecœur comptait à peine 5000 habitants. « Ça a doublé depuis. Notre territoire est devenu beau et prospère. Nous pouvons compter sur des installations permettant aux familles de tout avoir sur place », indique la députée.

Durant sa carrière, Mme Dansereau s’est impliquée de plusieurs façons; elle a porté les chapeaux de préfète, de présidente du conseil d’administration de la Régie intermunicipale de police, de membre du conseil d’administration de l’Union des municipalités du Québec ainsi que celui de présidente de la Régie intermunicipale de transport et du Centre local de développement.

Le premier ministre du Québec, François Legault, a souligné l’implication et le dévouement de Mme Dansereau. « J’ai approché Suzanne en 2018 en lui demandant de m’aider à pousser le dossier du développement du port à Contrecœur. Elle a eu le courage de sauter dans la mêlée et elle s’est donnée corps et âme pour sa communauté. Je tiens à la remercier pour son travail acharné à faire avancer les dossiers de sa circonscription et du Québec. Je lui souhaite le meilleur pour la suite », mentionne-t-il.

Plusieurs réalisations

Lors des 28 dernières années, Suzanne Dansereau a travaillé sur plusieurs dossiers qui lui tenaient à cœur, dont celui du terminal portuaire à Contrecœur. « Je suis fière d’avoir travaillé sur ce projet, admet-elle. J’y travaille sans relâche depuis le début de ma carrière. C’est un projet qui contribuera significativement à la relance économique ici. Concrètement, sur le plan socio-économique, le projet créera 5000 emplois pendant la construction et 1000 emplois pendant la phase d’exploitation. »

Les questions de sécurité et de la santé l’ont aussi préoccupée durant sa carrière. « Nous étions négligés. À force de frapper sur le clou, on a fini par obtenir une COOP Santé à Contrecœur », relate entre autres Suzanne Dansereau.

Finalement, la politicienne se dit fière d’avoir été guidée toute sa carrière par l’ambition d’améliorer la qualité de vie de ses concitoyens. « Je vais continuer à militer au sein de la CAQ, mais le temps est venu de consacrer davantage de temps de qualité à ma famille », conclut-elle.

image