23 janvier 2024 - 08:15
Un concours international pour la Maison de la musique de Sorel-Tracy
Par: Stéphane Fortier

Rachel Doyon, directrice générale de la Maison de la musique de Sorel-Tracy et André Champagne, membre du comité organisateur du concours international, attendent avec enthousiasme la venue des candidats pianistes. Photo Stéphane Fortier | Les 2 Rives ©

En 2024, la Maison de la musique de Sorel-Tracy présentera son Concours international, d’abord consacré cette année au piano et ensuite à la guitare classique en 2026.

C’est ce qu’a annoncé la directrice générale de l’organisme, Rachel Doyon et l’artiste et animateur André Champagne, membre du comité organisateur. Ainsi, du 14 au 20 octobre 2024 se tiendra pour la première fois le Concours international de piano de Sorel-Tracy (CIPST). Ce tout nouveau concours présentera les pianistes les plus prometteurs du monde entier.
« Pendant 20 ans, notre festival-concours a connu un grand succès et est devenu l’un des plus importants du genre au Québec, grâce notamment à la grande passion de Rachel, a commenté André Champagne, d’entrée de jeu. Maintenant, le concours va revêtir une toute nouvelle formule qui prendra une image internationale », de poursuivre M. Champagne. « Notre concours se compare avantageusement à ce qui se fait ailleurs dans le monde et nos partenaires de prestige vont certes susciter l’intérêt des jeunes artistes », assure Rachel Doyon.

Prestigieux

Justement, parlant de partenaires de prestige, ce concours aura le privilège de compter sur des personnalités reconnues dans le monde de la musique. « Nous sommes fiers de compter sur le grand pianiste et pédagogue Richard Raymond comme président du jury pour la première édition de ce concours. Sa grande notoriété et son professionnalisme apporteront un soutien inestimable à l’organisation pour le choix de nos juges et le respect des règlements et du déroulement de ce nouveau concours », souligne fièrement Rachel Doyon.
De même, l’organisation du concours a voulu mettre en lumière une compositrice de grand talent, respectée et admirée au Québec, Ana Sokolovic, en proposant comme œuvre imposée au programme des semi-finalistes : Trois études (1997).
« Cette pièce musicale demandera à nos concurrents une grande intensité et une sensibilité particulière pour interpréter au mieux cette œuvre unique. Et pour la finale, nous avons invité l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières sous la direction du dynamique et grand musicien Alain Trudel pour accompagner les concurrents. Le concurrent qui méritera le Grand prix du concours aura également la chance de se produire lors de la programmation régulière 2024-2025 de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières le 24 octobre », révèle Rachel Doyon.

Les prix

En plus de pouvoir jouer avec l’orchestre symphonique trifluvien, le lauréat du concours international pourra remporter le grand prix de 20 000 $. Le deuxième prix sera de 12 000 $, le troisième prix de 8000 $ et le quatrième prix de 4000 $. Huit bourses de 1000 $ seront remises aux huit demi-finalistes restants ainsi qu’un cachet de 500 $ additionnel par le diffuseur membre du Réseau des Salons de musique du Québec pour un récital. Douze bourses de déplacement de 500 $ seront remises aux concurrents n’ayant pas atteint la demi-finale. Ces bourses de participation aux concurrents non retenus pour la demi-finale et la finale serviront entre autres d’aide aux frais de transport.

Sélection nationale avant tout

Déjà, le CIPST a lancé, le 18 janvier dernier un appel aux premiers candidats pour la sélection nationale, qui se veut la première partie de ce concours. Elle est ouverte à tous les pianistes de 18 à 34 ans de citoyenneté canadienne habitant au pays ou à l’étranger. Aucune vidéo n’est requise pour participer à la sélection nationale. La prestation aura lieu en personne devant jury au Salon de musique de la Maison de la musique de Sorel-Tracy au 124, rue George à Sorel-Tracy. Les frais d’inscriptions pour la sélection nationale 2024 qui auront lieu les 5, 6 et 7 avril sont de 100 $. « La deuxième phase s’adressera à ceux qui n’auront pas été retenus ou à ceux qui n’auront pas participé à la sélection nationale. Ils pourront s’inscrire en ligne moyennant des frais de 150 $ pour la présélection internationale par vidéos », indique Mme Doyon.
Les quatre lauréats retenus pour le concours n’auront pas de frais additionnels afin de participer à l’épreuve finale en octobre 2024. Il est temps de s’inscrire en grand nombre dès maintenant afin d’avoir la chance de participer à la sélection nationale au www.maisondelamusique.org. Date limite des inscriptions : le 29 février 2024.

Famille d’accueil

Rachel Doyon avait également un message important pour les citoyens des environs. « Nous sommes à la recherche de familles d’accueil pour les épreuves internationales du 14 au 20 octobre 2024 à Sorel-Tracy. Si vous avez un piano en bon état à la maison et que vous êtes disponibles à héberger et à accueillir un des pianistes sélectionnés, veuillez contacter Anaë Champoux au info@maisondelamusique.org », a précisé Mme Doyon qui remercie les partenaires er donateurs dont la Ville de Sorel-Tracy et Desjardins. L’ouverture des inscriptions internationales se déroulera du 1er mars au 31 mai.

Une nouvelle salle bientôt?

Rachel Doyon a comme rêve de doter Sorel-Tracy d’une salle de spectacle adéquate pour des concerts de musique. « On y travaille, mais on avance doucement, dit-elle. Nous manquons cruellement d’une salle de spectacle ici. La firme Raymond Chabot a réalisé une étude de marché financée par Desjardins », révèle Mme Doyon.
Même si le projet n’en est qu’à ses balbutiements, la directrice de la Maison de la musique parle d’une salle de 650 places qui sera construite sur le bord du fleuve.

image