16 novembre 2021
Un nouveau local d’Ateliers de Découvertes Numériques à l’ESBG
Par: Alexandre Brouillard

Le directeur de l’ESBG, Patrick Lamothe, a procédé au dévoilement du nouveau local ADN aux côtés d’enseignants et de techniciens de l’établissement scolaire. Photo Alexandre Brouillard | Les 2 Rives ©

Le nouveau local ADN permettra aux élèves de développer leurs compétences numériques et de réaliser divers projets scientifiques. Photo Alexandre Brouillard | Les 2 Rives ©

Le logo du nouveau local ADN. Photo Alexandre Brouillard | Les 2 Rives ©

L’École secondaire Bernard-Gariépy (ESBG) a inauguré son nouveau local d’Ateliers de Découvertes Numériques (ADN), le vendredi 12 novembre dernier. Ce local permettra aux élèves de développer leurs compétences numériques et de réaliser divers projets scientifiques.

Publicité
Activer le son

Grâce à l’équipe d’enseignants et de techniciens en travaux pratiques, les sciences et les technologies ont été harmonisées afin d’offrir ce nouveau local ADN. « Ce local est le fruit d’un travail de collaboration. Plusieurs personnes, dont les enseignants et les techniciens, ont travaillé très fort. Il y a aussi nos collègues du Cégep [de Sorel-Tracy] qui nous ont influencés et qui nous ont fait rêver avec leur HUB », mentionne la directrice adjointe de l’ESBG, Annie Lambert, qui a chapeauté le projet.

L’ADN permettra aux élèves de découvrir, entre autres, l’informatique, la programmation, l’impression 3D, les microcontrôleurs (Makey, Micro:Bit), différents capteurs de données (température, humidité, etc.) et la robotique (Ozobot) dans un local conçu de façon à respecter les normes de sécurité.

À l’ESBG, la robotique était offerte depuis quelque temps déjà comme activité parascolaire. Plus tard, lorsqu’intégré en classe, cet apport avait permis d’enseigner les bases de la programmation de façon ludique et interactive tout en respectant le niveau de compétence de chacun. Maintenant, les élèves pourront profiter de l’ADN pour en apprendre davantage sur les sciences et technologies dans un local permettant d’offrir un enseignement modernisé.

Par ailleurs, ce nouveau local servira également de plateau pour le programme technologique-scientifique de l’établissement scolaire et accueillera les premiers élèves dans les prochaines semaines.

« À l’ESBG, on sort de la boîte, on trouve des stratégies probantes, on va dans la recherche et on travaille en équipe dans le respect de chacun », assure Annie Lambert.

image